IATA dénonce le prix élevé des tests

Willie Walsh © IATA

L’Association Internationale du Transport Aérien a appelé les gouvernements à s’assurer que le coût qualifié « d’élevé » des tests de dépistage de la Covid-19 ne rende pas les voyages hors d’atteinte pour les voyageurs individuels et les familles. Pour elle, un redémarrage efficace des voyages internationaux implique que les tests soient à la fois abordables, largement disponibles et efficaces.

De 0 à plus de $400 le test !

Un échantillonnage des coûts d’un test PCR (le plus fréquemment exigé par les gouvernements) dans seize pays (Allemagne, Australie, Brésil, Corée du Sud, France, Indonésie, Japon, Malaysia, Nouvelle-Zélande, Philippines, Royaume-Uni, Singapour, Suisse, Thaïlande, USA et Viêtnam) montre de grandes variations entre les marchés et même à l’intérieur d’un même marché.

Ainsi, sur les marchés examinés, seule la France respecte les recommandations de l’OMS selon lesquelles l’État doit assumer le coût du test pour les voyageurs. Sur les quinze autres marchés examinés, le coût minimal moyen est de $90, tandis que le coût maximal moyen est de $208.

Au Royaume-Uni, le prix du test PCR varie d’un peu moins de $100 et monte jusqu’à plus de $400. Au Japon, le prix le plus bas avoisine les $275 et le tarif monte jusqu’à $375. La Corée du Sud offre également une grande variation avec un prix minimal d’un petit peu plus de $100 et un prix maximal d’un peu plus de $350. En Suisse, les prix observés par l’IATA varient entre $120 et $210.

Jusqu’à 90% de hausse du prix du billet

Même en prenant la moyenne des coûts bas de gamme, l’ajout du test PCR aux tarifs aériens moyens augmente considérablement le coût des vols pour les particuliers. En 2019, le billet d’avion aller simple moyen, taxes et frais compris, coûtait $200 dollars. Un test PCR de $90 fait augmenter le coût de 45%, à $290.

Si l’on ajoute un autre test à l’arrivée, le coût de l’aller simple bondit de 90%, à $380. Si l’on suppose que deux tests sont nécessaires dans chaque sens, le coût moyen d’un aller-retour individuel pourrait passer de $400 à $760.

L’impact des coûts du test sur les voyages en famille est encore plus grave. Sur la base du prix moyen d’un billet ($200) et d’un test PCR bas de gamme ($90) deux fois par trajet, un voyage pour quatre personnes qui aurait coûté $1.600 hors test, double pratiquement pour atteindre $3.040 – dont $1.440 de frais de test. Outre le fait que ces tarifs viennent alourdir considérablement le budget de voyage, des prix élevés sont une motivation pour la falsification et le marché noir.

Le juste prix estimé à $15

Willie Walsh, directeur général de l’IATA (photo), souligne que l’impact pourrait être particulièrement fort pour les vols de courte distance (jusqu’à 1.100 km). « Avec des tarifs moyens de $105, les tests coûtent plus cher que le vol.» Pour lui, les coûts doivent être mieux gérés. « C’est essentiel si les gouvernements veulent sauver les emplois dans le secteur du tourisme et du transport ; éviter de limiter la liberté de voyager aux riches.» Selon lui, le coût actuel d’un test PCR est de $15.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY