Hvar, c’est à voir!

© Hervé Ducruet

Souvent présentée comme « le Saint Tropez de la côte dalmate », l’île de Hvar, déjà fréquentée à l’Antiquité, est un haut lieu du tourisme depuis… 150 ans ! C’est en effet en 1868 que s’y ouvrit le premier bureau que l’on qualifierait aujourd’hui de « réceptif », chargé d’organiser au mieux le séjour des curistes en provenance de l’Empire austro-hongrois, officiellement né l’année précédente.

Outre son climat bénéfique, la ville de Hvar et ses environs proposent plusieurs bâtiments bien conservés et entretenus, comme son vaste arsenal, qui abrite aussi, au premier étage, un magnifique théâtre du début du 17ème siècle, l’un des plus anciens d’Europe.

C’est la seule île au monde qui peut s’enorgueillir de cinq inscriptions au patrimoine de l’Unesco : la plaine de Stari Grad, berceau de la culture de la vigne et de l’olivier depuis 24 siècles et qui a conservé ses subdivisions d’origine ; la procession « Za križem », qui se déroule depuis plus de cinq cents ans la veille du jeudi saint ; la dentelle des feuilles d’agave, un art étonnant, préservé par les bénédictines depuis 150 ans ; la chanson traditionnelle dalmate et, depuis 2013, la cuisine de l’île.

Une destination « toutes saisons »

Les activités de plein air sont favorisées par un ensoleillement exceptionnel (2726 heurs pas an !) et des vents généreux qui aident à la pratique de la voile, du parachutisme et autres sports. C’est aussi un paradis pour randonneurs et cyclistes, pour plongeurs et grimpeurs, et pour tous les amoureux de découvertes. Les innombrables criques et calanques de son littoral en font notamment un endroit rêvé pour les amateurs de kayak de mer.

Hvar est ainsi une destination « toutes saisons », que l’on découvrira donc aussi volontiers au printemps ou à l’automne. L’île compte 19 hôtels et propose 200 restaurants.

Elle est aisément accessible via les aéroports de Split ou de l’île voisine de Brač, bien desservis au départ de Bruxelles par TUI et, dès l’an prochain, de Luxembourg, puis avec l’une des 22 lignes de ferry ou de catamaran qui relient l’île à ses voisines où à la côte.

C.B.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY