Hurtigruten observe des signaux positifs

© Hurtigruten

D’après les chiffres trimestriels publiés le 1er décembre dernier, Hurtigruten dit pouvoir regarder vers l’avenir avec optimisme. L’état des réservations pour les voyages d’expédition a de quoi réjouir l’opérateur de croisières.

Le virus du voyage est (de nouveau) présent: les réservations pour le second semestre 2021 évoluent mieux que prévu et sont déjà au niveau de l’année précédente. Le niveau des réservations pour 2022 est supérieur de 112% en comparaison aux chiffres de l’année dernière.

Le cadre des expéditions séduit

L’offre de croisières d’expédition loin du tourisme de masse et fortement axées sur les activités de plein air a un effet particulièrement positif sur les réservations. Des navires d’expédition petits mais spacieux, propulsés par une technologie hybride plus durable, confèrent à ces voyages un aspect de sécurité et les rendent attrayants.

«Nous sommes très satisfaits de la demande actuelle et cela prouve le désir de voyager et de partir pour de nouvelles expéditions avec Hurtigruten. Nous allons là où les grands navires ne peuvent pas aller. Nous emmenons nos passagers en expédition de manière responsable dans une nature intacte et des communautés isolées,» déclare Daniel Skjeldam, CEO du groupe Hurtigruten.

Les reports contribuent au succès

La bonne situation des réservations est basée sur la demande déjà forte de circuits pour la saison 2022/2023 – y compris les croisières d’expédition autour du Svalbard et en Antarctique. A cela s’ajoute la contribution des reports de réservations pour les voyages qui n’ont pu être effectué cette année en raison de la pandémie.

« Nous sommes très heureux que de nombreux clients aient replanifié leur voyage au lieu de l’annuler complètement. Nous sommes particulièrement fiers que près de 70% ait opté pour cette solution. Le faible taux d’annulation est pour nous un énorme signe de confiance », déclare Heiko Jensen, vice-président des ventes Europe chez Hurtigruten.

Programme «Ensemble en sécurité»

Hurtigruten prépare actuellement le redémarrage de la nouvelle saison: il s’agit également de continuer à développer l’organisation en place et d’améliorer encore les lignes directrices et les mesures de prévention et de contrôle des maladies infectieuses dans le cadre du vaste programme «Ensemble en sécurité».

Ørjan Olsvik, professeur renommé dans le domaine du contrôle des infections, est par exemple nouveau à bord. Il soutiendra l’équipe médicale du Hurtigruten dans le développement et l’assurance qualité des mesures de contrôle des infections avant, pendant et après les voyages maritimes d’expédition de pôle en pôle et pour les bateaux postaux le long de la côte norvégienne.

«Ces derniers mois, nous avons travaillé intensivement à la reprise en toute sécurité de nos expéditions maritimes. Nous sommes donc particulièrement satisfaits de la tendance positive des réservations et de l’intérêt et de la confiance de nos clients qui en découlent. Après cette année difficile pour nous tous, nous envisageons l’année 2021 avec confiance et optimisme», conclut Heiko Jensen.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY