Huit français sur dix ne déconnectent pas en vacances

De plus en plus connectés en voyage, les Français partentéquipés : sans surprise, seuls 4% des possesseurs de smartphones n’emportent pas leur appareil. Et la majorité des possesseurs de tablettes ne la laisseront pas non plus à la maison.

Ils sont même 42% à prendre avec eux leur ordinateur portable lorsqu’ils en possèdent un. Autre constat : plus le voyage est long, plus les Français sont connectés, que ce soit dans les transports ou dansl’hébergement, nous apprend une étude de liligo.com, réalisée par Next Content autour des pratiques et attentes des Français en matière de connectivité et de services en ligne pendant le voyage.

Les autres aimeraient bien…

Ils sont par ailleurs 19 % à chercher à se déconnecter au maximum pendant leurs voyages, en éteignant leur téléphone et en coupant leurs emails. Ce chiffre est d’autant plus vrai chez les 60 ans et plus (25 %) que chez les moins de 40 ans qui ne sont que 17 % à sereconnaître dans ce comportement.

Pour les autres, en raison du coût des accès 3G/4G, 14 % des voyageurs ayant emporté leursmartphone indiquent avoir été à l’affût de points de connexion wifi dans le cadre d’unséjour à l’étranger contre 8 % en France.

On réserve sur son mobile

Plus intéressant encore, près d’un quart des Français connectés ayant emporté leursmartphone pendant leur séjour (mais jusqu’à 40 % pour les possesseurs d’un iPhone) ont réalisé des réservations de prestations touristiques depuis leur smartphone pendant leurdernier séjour. Il s’agit d’abord de réservations d’activités ou de restaurants et ensuited’hébergements de vacances. Les transports, quant à eux, font moins l’objet de réservations depuis les terminaux mobiles pendant le voyage.

Prêts à payer !

Et plus étonnant : les trois quarts des Français se connecteraient dans l’avion s’ilsdisposaient d’un accès Internet. Le wifi dans l’avion est d’ailleurs plus important pour eux qu’un bagage supplémentaire en cabine et que la qualité des équipements audio et vidéo ouencore la restauration.

« La connectivité apparaît dès lors comme un levier daction intéressant pour les acteurs dutransport », relève Nadia Grimoult, Responsable Communication chez liligo.com. D’autantque la moitié des passagers, révèle également l’étude, serait même prête à payer plus cherson billet pour obtenir cette connectivité.

Flibco 2016 Bouton

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY