Hôtellerie: les grands patrons rassurent le monde de la finance

La 42e conférence annuelle sur l’investissement de l’industrie hôtelière internationale de NYU (New York University) s’est déroulée du 11 au 12 novembre via une série de webinaires. Les grands leaders ont prédit des croissances jamais vues auparavant…

42nd Annual NYU International Hospitality Industry Investment Conference : un évènement très observé

Il s’agit de l’une des plus grandes conférences au monde, qui réunit des leaders d’opinion de partout aux États-Unis et du monde entier. Si cette conférence a donné lieu à plusieurs webinaires ; on retiendra les propos de 6 PDG des plus grandes chaînes hôtelières mondiales (Marriott, Hilton, IHG, Hyatt, Accor et Best Western).

Ils prévoient des croissances pour 2021

Ils ont convenu de prédire 2021 avec des croissances jamais vues auparavant. C’est bien logique car il n’y a jamais eu de baisse aussi forte que celle de 2020.

Des intervenants de renom … on ne peut plus optimiste !

Arne Sorenson de Marriott : Il n’y a pas de remplacement virtuel à l’expérience du voyage

Il a souligné que, même si en 2021 « nous avons une crise économique avant une crise sanitaire, nous savons comment nous reconstruire ». « Nous ne savons pas si le grand rebond se produira en milieu d’année, au deuxième trimestre ou au troisième, mais à un moment donné, le sentiment se répandra que nous avons laissé Covid-19 derrière ». Le PDG du plus grand groupe mondial prédit que les voyages d’affaires reviendront à leur apogée.

Chris Nassetta de Hilton : la plus forte progression du RevPAR

Il a indiqué que 2021 sera l’année de la plus forte croissance annuelle du RevPAR de l’histoire de l’hôtel.

David Kong de Best Western : progression de 45%

Il indique de son côté que la production de l’industrie hôtelière pourrait monter en flèche de 45% en 2021.

Mark Hoplamazian de Hyatt Hotels

Il a noté que l’année prochaine sera un « tournant magnifique qui fournira un énorme niveau d’espoir ».

Keith Barr d’ InterContinental Hotels Group

Il semble certain que la reprise se produirait “dans la seconde moitié de l’année prochaine”.

Même Sébastien Bazin est optimiste

Il a demandé le calme et assuré que « tout reviendra ».

S’agit-il de rassurer la planète finance ?

Les grands de l’hôtellerie mondiale ont convenu qu’à la fin, il n’y aura pas autant de changements dans la demande qu’ils avaient prévu, et que les «voyages d’affaires » finiront également par revenir.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY