Gulf Air veut devenir une compagnie aérienne boutique

A l’instar de ce qui se fait depuis plusieurs années dans l’hôtellerie, Gulf Air veut se définir comme une compagnie aérienne boutique. C’est du moins ce qui a été déclaré lors de sa conférence commerciale à Manama pour les objectifs 2019. Ce modèle d’affaires s’inscrit dans le cadre de la stratégie sur cinq ans pour devenir une compagnie de choix pour les clients, avec un accent sur le produit et l’expérience client.

Gulf Air va ainsi opter pour un modèle qui se distingue de celui des compagnies qui misent d’abord sur le volume. Son avantage sera présent dans sa nouvelle flotte, sa nouvelle offre de classe Falcon Gold, de nouveaux produits exclusifs, de nouvelles destinations et sa présence dans le nouveau terminal de l’aéroport international de Bahreïn qui devrait ouvrir ses portes d’ici la fin de l’année.

Le nouveau modèle d’affaires prévoit une expansion stratégique sur de nouvelles destinations boutique cette année et la poursuite de la modernisation de la flotte avec la réception de deux Boeing 787-9 et cinq Airbus A320neo cette année. L’année dernière, alors que Gulf Air annonçait sa stratégie sur cinq ans, elle a reçu 5 Boeing 787-9 et un Airbus A320neo, permettant l’ouverture de six destinations (Alexandrie, Sharm el-Sheikh, Bakou, Casablanca, Bangalore et Kozhikode.

Le Dreamliner a été lancé sur Londres-Heathrow, Casablanca, Bangkok et Manille. Parallèlement, la compagnie a adopté une nouvelle livrée et une nouvelle identité visuelle qui ont été dévoilées lors du Gulf Air Bahrain Grand Prix. Enfin l’année s’est achevée sur le lancement d’une app et du programme «The Bahrain Stopover».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY