Grève confirmée chez HOP

Le principal syndicat de pilotes a maintenu son préavis de grève du 3 au 8 juillet chez HOP! Air France. En face, la direction d’Air France reste droite dans ses bottes et précise que « Boost » la filiale à coûts, se fera d’une manière ou d’une autre.

« Devant le mépris affiché par les dirigeants de Hop! face au désarroi des pilotes, le SNPL maintient son préavis de grève mais garde la porte ouverte à une sortie de crise concertée », a indiqué le syndicat de pilotes dans un communiqué.

Cette menace de grève intervient alors que le SNPL est en négociation avec la direction depuis septembre afin de définir une nouvelle convention collective pour les pilotes. Les discussions s’achèveront en théorie le 3 juillet, date d’échéance des accords en cours, ce qui laisse le temps aux différentes parties de trouver un terrain d’entente.

Dans un courrier adressé aux adhérents du syndicats et publiée par La Tribune, Jean-Marc Janaillac, le PDG de la compagnie précise qu’en cas de rejet des pilotes, Air France « proposera une voie alternative » pour que Boost se mette en place, et il n’y aura de toute façon « pas de réouverture des négociations ». Boost se fera « d’une manière ou d’une autre », assène-t-il. Sans les pilotes d’Air France ? L’été s’annonce une fois encore très chaud chez Air France.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY