Grandes manœuvres américaines dans le monde du voyage

Qui pourrait être le prochain géant du voyage ? Si on vous pose la question, vous pourriez répondre Airbnb, Expedia ou Ctrip. Si on vous dit Amazon, vous direz qu’ils ont déjà fait un essai et sont partis. Si on vous parle de Google, vous direz qu’ils ne vendent que de la publicité. L’arrivée des assistants vocaux intelligents risquent de perturber dans le futur les habitudes des consommateurs. Vous êtes sceptique ? On vous apporte quelques éléments pour alimenter la réflexion.

Amazon a fait une rapide incursion

En 2015, Amazon avait lancé « Amazon Destinations ». Nous étions tous persuadé que l’entreprise américaine allait faire un malheur dans le voyage. Au bout de quelques mois, Amazon fermait son activité.

Amazon n’a jamais expliqué sa sortie, affirmant simplement qu’ils « avaient beaucoup appris » de l’expérience. La société a mis 10 ans avant de perturber le secteur de l’alimentation. Elle pourrait mettre moins de temps pour entrer dans le secteur du tourisme.

Amazon ne dit rien mais les analystes financiers en rajoutent

Brian Nowak, analyste chez Morgan Stanley a affirmé que les plus de 300 millions de clients d’Amazon dépenseraient probablement de l’argent sur une offre de voyage sur le site d’Amazon.

Il note que les entreprises de voyages en ligne comme Booking et Expedia dépensent environ 620 millions de dollars par an pour capter leurs clientèles. Ce serait un investissement minuscule par rapport aux revenus d’Amazon qui sont estimés à 233,4 milliards de dollars en 2017.

Google bâti son offre étape par étape

Lorsque le consommateur de voyage pense aux entreprises qui perturbent le monde du voyage en ligne aujourd’hui, il est peu probable qu’ils pensent à Google.

Cependant, lentement mais sûrement au cours des dernières années, Google a bâti un ensemble d’outils dans le voyage qui ne sont pour le moment que des étapes.

La plupart des utilisateurs utilisent déjà des produits Google tous les jours, que ce soit la recherche via Google, les emails via Gmail, votre itinéraire via Google Maps, la traduction via Google translate, le système Android pour le smartphone ou la TV…la liste est longue.

Les intégrations sont progressives

Google a déjà commencé des intégrations. Lorsque vous utilisez votre mobile pour chercher un vol dans le moteur de recherche Google vous voyez apparaitre sur la barre de navigation Flight ou Avion. Les utilisateurs vont pouvoir basculer rapidement aussi bien sur la recherche aérienne qu’hôtelière. Cela vous semble insignifiant aujourd’hui mais il ne faut pas s’y tromper, l’objectif final est ambitieux.

Google évolue vite grâce à l’Intelligence Artificielle

Le système utilise des algorithmes d’apprentissage automatique pour analyser les données de vol afin de prédire les retards, avant même que la compagnie aérienne vous informe. En décembre, Google a ajouté à sa fonction de suivi des prix des vols afin de savoir si les tarifs augmenteront ou diminueront dans le futur.

L’assistant vocal intelligent devrait être le point commun entre Amazon et Google

La vision à long terme de Google est de passer d’un modèle d’entreprise axé sur la publicité à un modèle axé sur la vente de services et de produits tout comme Amazon.

La grande bataille qui se joue aujourd’hui se situe sur la vente d’assistants vocaux. Amazon a commencé tôt sur le marché de ces appareils et prioritairement aux Etats-Unis.

La société a construit une avalanche de nouveaux matériels dont Echo Plus, Echo Spot, Echo Look, Echo Show.De plus, des partenaires tels que Sonos et Ecobee ont sorti leurs propres produits avec Alexa, ce q ui vous permet de parler (et d’acheter) sur Amazon. L’assistant vocal Alexa arrivera en France cette année.

Google rattrape son retard

Google était relativement en retard pour l’assistant vocal intelligent mais il gagne rapidement du terrain. Google Home est disponible depuis 2016. Mais au cours des derniers mois de 2017, Google a lancé le Google Home Mini et le Google Home Max.

Et, comme Amazon, Google a signé des accords avec des fournisseurs qui intégreront la technologie dans leurs appareils. L’impératif est pour Google d’être intégré sur le maximum de périphériques.

Google a également un avantage, sous la forme d’Android, qui fait de l’Assistant Google l’agent vocal par défaut dans la version la plus récente du système d’exploitation. La commande de voyage passera certainement dans un futur proche via ces assistants vocaux intelligents et sûrement via Alexa d’Amazon
ou de Google Home.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY