Google fait le ménage et se défait de Zagat

Depuis un an, Alphabet, la maison mère de Google, s’est engagée dans une rationalisation de son portefeuille, cédant certains actifs non stratégiques comme Boston Dynamics, spécialiste de la conception de robots humanoïdes. Aujourd’hui, c’est au tour de Zagat de passer à la trappe.

Tim et Nina Zagat avaient créé leur guide en 1979 en demandant leurs bonnes adresses à leurs amis etTim Zagat en est toujours le directeur général. En 2011,

Google avait dépensé 151 millions de dollars pour acquérir le guide bordeaux que connaissent tous les New-Yorkais, avec pour objectif d’étoffer ses recommandations, liées à son service de cartographie Google Maps, et surtout de concurrencer Yelp, très utilisé aux Etats-Unis.

Mais Google a progressivement développé son propre système de recommandations et aujourd’hui, la firme de Mountain View a décider de céder au site The Infatuation, pour un montant non révélé.

Cette start-up lancée en 2009 par deux anciens cadres de l’industrie musicale, a émergé via les réseaux sociaux, grâce à des dizaines de comptes Twitter et Instagram, centrés chacun sur des villes différentes.

Le site a créé le hashtag #EEEEEATS, repris plusieurs millions de fois. Il a aussi développé Text Rex, un service de recommandations par sms et affirme être rentable depuis l’an dernier.

[Source : Les Echos]

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY