Gestion des chantiers de voirie en Région bruxelloise

C’est un titre de notre magazine éco préféré, Trends/tendances. On a enfin demandé à la Cour des Comptes de se pencher sur le problème de la mobilité à Bruxelles, et le résultat qui en ressort s’appelle : Bruxelles Mobilité dézinguée !

Le but était de « s’assurer que les chantiers sont planifiés, gérés et coordonnés de manière adéquate. A l’issue de ses travaux, elle pointe plusieurs manquements. »

Cela s’appelle un euphémisme, puisque c’est un constat que le bon peuple de Bruxelles fait depuis des lustres, mais autant « pisser dans un cor de chasse » !

Maintenant que la Cour des Comptes a fait le décompte des travaux, planifiés ou non, entrepris par Beliris, la STIB, Infra-Bel, Engie, la Compagnie des eaux, celle du gaz, les télédistributeurs, les constructeurs de pistes cyclables, les poseurs de conteneurs à vélo, et j’en passe, on s’aperçoit tout à coup que c’est Bruxelles Immobilité.

On s’en aperçoit en haut lieu, faut-il comprendre, puisque le bête citoyen lambda, vous et moi, qui sommes sur les chaussées plusieurs fois par jour, on l’avait remarqué : c’est que nous sommes perspicaces, nous !

Est-ce que ça va changer quelque chose ? Mais non, il ne faut pas rêver.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY