Genève Aéroport n’investira pas à Lyon

Aéroports de Lyon réunit Saint-Exupéry (image) et Bron, plutôt actif dans l'aviation d'affaires.

Cointrin n’investira pas dans les tarmacs de Lyon. Tel est le titre choisi aujourd’hui par « La Tribune de Genève » pour annoncer que le Conseil d’Etat n’autorisera pas l’établissement autonome dont il est propriétaire à procéder à l’investissement envisagé.

« Un coup d’arrêt alors que le conseil d’administration avait donné son feu vert la veille à l’opération et que c’est ce lundi que les candidatures finales doivent être remises pour la privatisation de Aéroports de Lyon », poursuit le quotidien genevois. Sont concernés Saint-Exupéry et Bron.

Genève Aéroport avait manifesté son réel intérêt en juillet de l’année passée. Le Conseil d’Etat s’est inquiété « des changements de partenaires qui ont été opérés par la direction du consortium (le groupe bancaire français BPCE en fait partie) ces dernières semaines. »

Autre facteur de décision, toujours selon le quotidien genevois: Genève Aéroport compte réaliser un gros investissement qui, lui, a obtenu hier l’aval de principe du Conseil d’Etat. Il s’agit d’une participation au rachat du Swissair Centre abritant des bureaux et l’IATA.

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY