Gekko, le groupe qui donne le pouvoir aux femmes

Si la question du salaire des femmes dans l’industrie du tourisme reste un vrai sujet, le spécialiste de la réservation hôtelière BtoB a fait un choix tout autre : dans ses rangs, les salariées sont sur un strict pied d’égalité avec leurs collègues masculins.

Elle reste l’une des injustices de notre temps, la disparité des salaires en entreprises entre femmes et hommes. À l’aube du 8 mars, Journée internationale de la Femme, le sujet continue à susciter le débat car trop d’entre elles se plaignent toujours de rémunérations inférieures pour un travail égal et/ou des résultats supérieurs.

Sur le sujet, le Groupe GEKKO (avec ses Teldar Travel, Hcorpo, Infinite Hotel et Miles Attack) fait figure à la fois de précurseur et de bon élève. Depuis ses débuts en 2009, le spécialiste de la réservation hôtelière BtoB mène une politique de recrutement très volontariste à l’égard de la gent féminine. De fait, les femmes sont très nombreuses dans ses effectifs. Les chiffres sont là pour l’attester :

GEKKO

Cette tendance n’est pas prête de fléchir. Actuellement, deux postes sont à pourvoir au sein du Groupe GEKKO, l’un directeur du marketing pour le groupe, l’autre directeur du développement à l’international. Il y a donc fort à parier que ces fonctions seront occupées par un duo de femmes… Des responsabilités importantes loin d’être incompatibles avec d’éventuels congés maternité.

Côté fiches de paie, les femmes bénéficient de salaires parfaitement identiques à ceux de leurs collègues masculins. Le Groupe GEKKO pratique un mode de rémunération basé sur les compétences et le mérite. Et le constat est édifiant : à fonctions équivalentes, les femmes se retrouvent très souvent à se voir gratifier d’une rémunération supérieure à celle des hommes.

« Mes plus proches collaborateurs seront toujours des femmes si je veux gagner face à des hommes »

Suivant leur statut, les variations de salaires sont plus ou moins prononcées : + 3 % pour les employées et + 9 % pour les femmes cadres. Quant aux cadres dirigeantes, elles sont elles aussi rémunérées strictement à l’identique de leurs collègues masculins.

Dirigeantes ou pas, les femmes du Groupe GEKKO partagent toutes un point commun : ne jamais avoir à choisir entre leur carrière et leur envie d’enfant. « Nous faisons en sorte qu’elles puissent tout mener de front sans difficulté. Sinon, cela crée de la frustration et donc de l’inconfort au sein de l’entreprise », assure Olivier Delouis, le président du Groupe GEKKO.

« J’ai maintes fois constaté que les femmes peuvent se révéler plus décidées plus tenaces, lors de négociations, par exemple. J’apprécie leur façon d’aborder les gens et les situations autrement que ne le font les hommes. Elles sont des collaboratrices de premier plan », explique Olivier Delouis qui ajoute : « mes plus proches collaborateurs seront toujours des femmes si je veux gagner face à des hommes. »

LES FEMMES DE GEKKO 2

Photo (de g. à dr. et de haut en bas) : Laura Son, Coordinatrice des ventes, Anna Faineant, Responsable RH, Adèle Ridgway, Directrice des ventes Infinite Hotel, Julie Joubert, Directrice des opérations, Salomé Mogier, Directrice Account Management, Marine Rosay, Chef de projets marketing, et Élodie Noriant, Directrice développement Europe Miles Attack.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY