France : les médias locaux, premiers supports du tourisme

En France, la saison se termine et les professionnels du tourisme font la moue. Cette année, la Croatie, le Portugal et l’Italie ont été particulièrement prisés et le sud de la France a du partager ses clients en quête de chaleur européenne.

Dans cette actualité oscillant entre burkinis et jihadistes, l’hexagone peut s’appuyer sur trois acteurs essentiels à son développement touristique. Tentative d’explication avec le cas de l’Occitanie (Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées).

Le tourisme: première rentrée économique du Gard

Situé entre les campings de Vallon-Pont-d’Arc et ceux de la Grande Motte, le département du Gard peine à s’identifier. Comme nous l’avions déjà écrit, les OT proposent des dynamismes très différents. Souvent limitées aux grandes villes, les offres touristiques peinent à exister en dehors des circuits classiques centrés sur le Pont du Gard, Nîmes, Saint-Gilles et Uzès.

Cet été 2016, les hôteliers se plaignaient de la baisse de fréquentation de leurs établissements. Les attentats sont pointés du doigt, les grèves à répétition et la cherté des prestations également. Qui plus est, la destination ne connait pas une identité comme celle de l’Ardèche, sa pétillante voisine ou du Lubéron, sa riche cousine.

Alors que ce département déshérité survit grâce au tourisme, la réorganisation des OT voulu par la loi NOTRe (1) est attendue avec crainte et espoir. Nous vous renvoyons à ce propos vers notre article consacré dernièrement à la ville de Saint-Ambroix.

A la fin du mois d’août, un hôtelier se plaignait aussi de la rentrée scolaire, particulièrement en avance cette année en France: « Nous perdons 1 semaine de clients par rapport à l’année passée », nous disait-il.

107.7, France Bleu et Midi Libre

Le touriste qui traverse la France est d’emblée invité à écouter la radio d’information routière sur 107.7 en FM. Véritable outil mis à disposition des touristes, les actualités routières sont entrecoupés de reportages liés à la région traversée.

En dehors des routes, le groupe public Radio France possède des fréquences d’informations locales partout en France sous la bannière de France Bleu. Le slogan est clair: « l’information pour vous et près de chez vous ». Entre les conseils jardinages et l’horoscope, les différentes activités qui se déroulent dans la région sont présentées dans plus de 40 départements.

Véritables supports de l’économie touristique, les ondes ont leur écho via la presse papier. Ce dimanche 28 août, le Midi Libre consacrait son dossier aux perles de l’arrière pays. Deux pleines pages illustrées d’une carte à destination des touristes qui donnent envie de sortir des sentiers traditionnels.

Dans sa rubrique « Votre été », ce même journal dédiait une autre page à une parade nautique, un festival de BD et des concerts de musique. Soudés face aux difficultés, les médias français soutiennent l’économie touristique comme nul-part ailleurs.

Que ce soit à cause de la barrière de la langue ou autres, les nouvelles destinations touristiques pourront difficilement concurrencer l’excellence française en la matière. Un exemple à suivre sans aucun doute.

(1): La loi NOTRe vise notamment à réorganiser les OT en France…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY