France et Pays-Bas unis pour Air France-KLM

Un accord a été trouvé entre la France et les Pays-Bas sur le montant que le gouvernement de La Haye verserait pour venir en aide au groupe Air France-KLM. Ainsi ce sont 3,4 milliards d’euros qui seront attribués à KLM pour surmonter la crise et préparer l’avenir.

Ce montant recouvre un prêt direct de 1,0 milliard d’euros, accordé par l’État néerlandais à KLM et une ligne de crédit renouvelable de 2,4 milliards d’euros, assortie d’une garantie de l’Etat néerlandais, accordée par onze banques, dont trois banques néerlandaises et huit banques internationales.

Jusqu’à présent, un point de discorde subsistait quant à la composition du conseil d’administration du groupe. La France a rejeté la demande des Pays-Bas d’avoir un représentant au sein du conseil d’administration, indiquant que cela affaiblirait la position de pouvoir de Paris sur sa filiale néerlandaise. A présent, un administrateur sans droit de vote devrait être envoyé au conseil d’administration du groupe pour s’assurer que l’argent des impôts néerlandais ne profite bien qu’à KLM.

Cette aide de l’Etat néerlandais à KLM vient s’ajouter au soutien accordé par l’Etat français à Air France pour un montant total de 7 milliards d’euros. Rappelons que Paris et La Haye ont chacun près de 14% d’Air France-KLM.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY