FlixBus en marche…

Bien qu’il faille attendre les chiffres consolidés pour en avoir confirmation, FlixBus estime que le marché français se trouve actuellement dans une dynamique très positive, bien loin de l’impression laissée par les derniers chiffres de l’Arafer pour le 4ème trimestre 2016.

Plusieurs raisons à cela :

· La croissance du marché est fortement liée à la saisonnalité, avec une période printemps/été structurellement plus fréquentée que la période automne/hiver à la vitalité du marché doit donc être analysée non pas trimestre après trimestre, mais d’une année sur l’autre.

· La période automne/hiver n’est pas propice au lancement de nouvelles lignes à FlixBus l’a « compensé » par l’optimisation de son réseau durant cette période, permettant d’améliorer l’offre et donc le remplissage des cars, y compris durant l’hiver à 10% de villes desservies en plus au T1 2017, et plus de 170 arrêts à fin mai 2017.

· Le printemps (avril/mai) s’annonce déjà comme un cru exceptionnel, surtout pour FlixBus à avec plus de 2 millions de clients transportés entre le 1er janvier et le 31 mai 2017, c’est une progression supérieure à 80% par rapport à la même période en 2016.

Yvan Lefranc-Morin, Directeur Général de FlixBus France : « Il est important de rappeler que le marché français est né il y a moins de 2 ans ; et pourtant des millions de Français ont déjà pris l’habitude d’utiliser ce nouveau mode de transport économique, écologique, confortable et sûr. Nous sommes convaincus que le potentiel de croissance est encore gigantesque (comme le prouve d’ailleurs le développement de ce marché chez nos voisins Européens), car il est en phase avec la demande des Français : voyager toujours plus, au meilleur prix et avec le moins de contraintes. En un mot : nous proposons aujourd’hui le meilleur rapport qualité/prix dans le secteur de la mobilité. Et pour FlixBus, l’objectif annoncé de 5,5 millions de passagers transportés en France d’ici la fin 2017 est en bonne voie d’être atteint. »

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY