Finnair veut réduire la voilure en termes de personnel

© Finnair

Finnair annonce avoir démarré les négociations en vue de supprimer jusqu’à 1’000 postes dans ses effectifs. Parallèlement, elle prévoit d’autres changements structurels et va implémenter davantage de licenciements temporaires en raison de l’impact de la pandémie.

Les négociations concernent environ 2’800 employés travaillant chez Finnair en Finlande, et des processus similaires sont menés dans les unités de Finnair à l’étranger. Finnair emploie au total environ 6’700 employés, dont la majeure partie (6’200) est basée en Finlande.

La quasi-totalité des employés de Finnair en Finlande ont été licenciés temporairement pendant une partie du printemps et de l’été. En plus des réductions de personnel prévues, Finnair continuera à appliquer cette mesure pour pratiquement tout son personnel en Finlande. Les licenciements temporaires peuvent être à durée déterminée ou jusqu’à nouvel ordre.

L’objectif final est d’assurer la continuité des opérations centrales de Finnair afin que le personnel de cabine et l’équipage puisse reprendre progressivement le travail dès que le marché reprendra et que le nombre de vols pourra être augmenté. En conséquence, Finnair ne prévoit actuellement pas de réduction permanente de son personnel volant en Finlande.

La compagnie indique vouloir agir de manière responsable et soutiendra les employés concernés au travers d’un programme social, incluant un support de poste à poste, de la formation et des conseils sur l’entrepreneuriat. Les mesures de réduction de personnel sont inclues dans les objectifs d’économie de Finnair qui passent de €80 millions à €100 millions.

(CD)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY