Finnair et Finavia testent la reconnaissance faciale à l’aéroport d’Helsinki

La compagnie aérienne finlandaise et Finavia, organisme de gestion des infrastructures aéroportuaires à Helsinki, s’associent à Futurice pour tester l’utilisation de la reconnaissance faciale à l’enregistrement des passagers sur les vols Finnair.

Du 2 au 23 mai, la compagnie réalisera des tests avec 1.000 passagers fréquents. Au cours de cette période, les entreprises vérifieront si cette technologie peut s’adapter à l’environnement aéroportuaire et aux infrastrutures de la compagnie.

« La technologie de reconnaissance faciale pourrait faciliter les démarches des passagers à l’aéroport et éliminer la nécessité d’une carte d’embarquement », déclare Sari Nevanlinna, Head of Ground Experience and Ancillary chez Finnair. « La période de test nous permettra de vérifier l’applicabilité de cette technologie de reconnaissance faciale dans nos processus et l’impact qu’elle a sur l’expérience de nos passagers. »

Les clients de la compagnie qui participeront à cette période d’essai pourront envoyer leur photo sur une application test. À l’aéroport, un comptoir d’enregistrement sera équipé de cette technologie de reconnaissance faciale et le personnel s’assurera de la réussite de ce nouveau processus en vérifiant les documents de voyage.

air-journal_Finnair-A350-900-1st-take-off« Nous voulons faciliter et rendre l’expérience de voyage la plus agréable possible », déclare Heikki Koski, Vice-President de l’aéroport d’Helsinki pour Finavia. « La reconnaissance faciale, l’une des plus grandes tendances de la vérification biométrique, permettra de voyager plus facilement et sans justificatifs. La numérisation permet un gain de temps en facilitant les contrôles à l’aéroport. L’année dernière, nous avons testé cette technologie au contrôle de sécurité de nos employés et les résultats ont été très encourageants. »

L’interface utilisée durant la période de test, a été conçue par Futurice à partir de logiciels et système cloud pour faciliter l’utilisation client.

« Nous utilisons un système de reconnaissance faciale basée sur les traits du visage permettant la conversion d’une photo en pièce d’identité biométrique intraçable », déclare Tuğberk Duman, Project Manager chez Futurice. « Cela nous permet d’identifier les passagers à enregistrer sans avoir besoin de stocker des images. Ce test nous permettra de mesurer la pertinence de cet outil dans un environnement avec des flux importants et des besoins de sécurité élevé. ».

++++++++

indexEn force sur la Laponie l’hiver prochain

Parallèlement, Finnair a annoncé une nouvelle hausse de son offre à destination de la Laponie pour l’hiver 2017/18. De novembre 2017 à avril 2018, 430.000 sièges seront proposés.

Cela se traduira par quatre vols hebdomadaires supplémentaires (me, ve, sa, di) du 1er janvier au 24 mars entre Helsinki et Rovaniemi.

Sur Kuusamo, l’offre gagnera 23% avec trois vols hebdomadaires supplémentaires (lu, sa, di). La plupart de ces vols sera opéré en Embraer 190. En outre, le vol triangulaire quotidien entre Helsinki, Ivalo et Kittilä sera désormais scindé et opéré en vols directs (Helsinki-Ivalo et Helsinki-Kittilä).

Durant l’hiver 2017, Finnair lancera de nouveaux vols directs sur les aéroports de Laponie au départ de Londres-Gatwick, Paris et Zurich. Au total, ce sont près de 57’000 sièges qui seront ajoutés par rapport à l’hiver dernier.

(Sources : Travel Inside)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY