Le box de garage, la pépite cachée de l’immobilier de rendement

Le box de garage, la pépite cachée de l’immobilier de rendement

© GettyImages

Les box de garage sont considérés comme des placements intéressants mais peu connus jusqu’à présent. Mais cela ne saurait durer car, pour la première fois, la fédération des notaires livre les statistiques sur les prix moyens des box de garage dans toute la Belgique. Tour d’horizon.

Hier encore, je vous disais que placer son épargne avec l’espoir d’un rendement devenait une mission difficile pour ne pas dire impossible. Simplement parce que la Bourse joue au yo-yo, et que plus personne ne comprend vraiment son fonctionnement, et que les obligations d’Etat les plus sûres, les plus solides, offrent un rendement négatif…

Et si vous vous dites « je vais parquer mon épargne sur un livret en attendant d’y voir plus clair », vous perdez hélas aussi de l’argent avec un rendement officiel de 0,11% mais qui est, en enlevant les frais bancaires et l’inflation, en réalité aussi un rendement négatif. Quant à ceux qui ont opté pour de l’immobilier de rendement, du moins ceux et celles qui ont plusieurs appartements, ils sont aujourd’hui dans le collimateur du fisc, qui n’hésite pas à vouloir taxer à 50% les revenus locatifs. Alors que faire ?

Pour répondre à cette question, certains ne jurent que par les box de garage comme placement. Il est vrai qu’on n’en parle pas souvent, mais comme l’écrit l’excellent journaliste Philippe Coulée dans le quotidien L’Echo, les box de garage, c’est un peu la pépite cachée de l’immobilier de rendement. Le seul petit souci, c’est que ce filon commence à être mieux connu.

La preuve, cette année, et pour la première fois, la fédération des notaires vient de publier son premier baromètre ciblé sur ce type de bien. Sans aucune surprise, il apparait que les box de garage sont les plus chers à la Côte belge. D’ailleurs dans le top 10 des communes où les prix des garages sont les plus élevés, huit sont situées sur la Côte ! Dans ce même top 10, on retrouve aussi la commune d’Ixelles, à Bruxelles.

Quant au prix moyen d’un box de garage, selon les statistiques de la fédération des notaires, il est de 29.000 euros. Mais en réalité, ce chiffre ne veut rien dire comme toutes les moyennes, car il mélange pommes et poires. A la Côte, les prix sont nettement plus élevés ; à Knokke, le box se négocie en moyenne à 57.000 euros, soit le prix d’un studio dans d’autres villes. A Ixelles, on parle d’un prix moyen de 43.000 euros, tandis qu’en Wallonie, le prix moyen d’un box de garage est de 21.000 euros, et c’est à Namur et Arlon où les prix sont les plus élevés car Charleroi et Mouscron affichent, eux, en revanche des prix plus bas.

Mais comme le fait remarquer le journal L’Echo, le seul regret de cette étude réalisée par la fédération des notaires, c’est qu’elle parle du prix de ces box de garage mais elle n’évoque pas les rendements de ce type de bien immobilier. J’imagine que ce sera pour la prochaine édition ?

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY