Fake or not fake news?

Ragusa Nueva - Sicile ©Hervé Ducruet

Comme s’il ne suffisait pas que certains Offices nationaux de Tourisme rétribuent des tour-opérateurs — sous forme par exemple d’achat de sièges d’avion — pour aider au retour des touristes dans le pays, certaines destinations s’adresseraient directement aux voyageurs potentiels pour leur offrir des conditions spéciales.

Alors que l’Italie est l’un des pays les plus endeuillés au monde par la crise sanitaire, la Sicile prendra ainsi en charge une partie des vacances des futurs touristes désireux de venir découvrir Palerme, Syracuse ou encore Catane, les principales villes siciliennes.

Selon le Giornale Di Sicilia, la moitié du prix total des billets d’avion pour venir en Sicile sera ainsi remboursée aux futurs touristes. Ce sera aussi le cas pour une nuit d’hôtel, si trois nuitées minimum sont réservées dans un établissement de l’île.

Raguse – Sicile ©Hervé Ducruet

Au total, 600.000 forfaits touristiques de ce genre seront pris en charge par la région, qui n’a cependant pas encore communiqué toutes les modalités pour en bénéficier. Cette initiative, qui avait été (trop) rapidement qualifiée de fake news, semble donc bien correspondre à une réalité.

On se souviendra par ailleurs qu’une série de maires italiens ont pris l’initiative de proposer la vente à UN euro symbolique d’une série de maisons qui seraient autrement abandonnées ou détruites.

L’objectif est que les nouveaux propriétaires commencent les travaux de réhabilitation et de récupération pour redonner une nouvelle vie aux bâtiments et aux lieux où ils se trouvent. Le site Idealista News présente une carte d’Italie et une liste de communes où l’opération est possible.

Tokyo ©Hervé Ducruet

Japon : pas pour les Belges

En revanche, l’information selon laquelle le Japon va prendre en charge une bonne partie du coût du voyage pour faire revenir les touristes, information qui a largement circulé ces derniers jours dans les médias comme sur les réseaux sociaux, doit être sérieusement relativisée.

Le tour opérateur belge Sensations a consulté ses sources et lu attentivement la presse japonaise : ce projet ne concerne que les résidents au Japon, les touristes belges ne sont donc pas concernés — à moins d’habiter à Tokyo, Yokohama ou tout autre lieu de l’archipel nippon… Il s’agit en outre d’un projet, rien n’étant encore décidé.

« Si les touristes belges devaient être concernés par une évolution du projet, nous ne manquerions pas de le faire savoir », assure Paul Lorsignol, qui ajoute : « Nous invitons les agences de voyages à nous consulter. Notre expertise est là pour leur éviter de se fourvoyer inutilement… »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY