Faillite de Thomas Cook UK – l’UPAV vous dit quoi faire

Voici la dernière mise au point sur la situation. En ce qui concerne les voyageurs partis du sol belge, l’agence de presse Belga indique qu’environ 10.000 voyageurs sont concernés (via les marques Thomas Cook et Neckermann). Thomas Cook Belgium étant membre du Fonds de Garantie de voyage, tous les forfaits vacances seront couverts. En conséquence, chacun est assuré de l’exécution de ses vacances ou d’un remboursement si les vacances ne peuvent être effectuées. Voici le point du jour…


Réservations TC Belgique aujourd’hui (lundi) : suspendues par précaution

Les 10.000 Belges voyageant actuellement avec Thomas Cook ou Neckermann sont informés par le responsable groupe.

Thomas Cook Belgium n’est actuellement pas encore sujet à une révision insolvabilité – il n’est pas encore déclaré comme étant en faillite, mais les nouvelles réservations ne sont pas acceptées à titre de précaution. Thomas Cook Belgium, tout comme Thomas Cook Pays-Bas, relève de l’organisation continentale européenne, avec l’Allemagne comme marché le plus important.

Thomas Cook Belgium continuera donc à fonctionner normalement jusqu’à nouvel ordre. Pour toute question, les clients peuvent se rendre chez les agents de voyages TC, contacter le centre de contact de TC ou se renseigner des dernières informations via leur chat.


Que devez-vous faire aujourd’hui ? Quelles marques sont concernées ?

Listez soigneusement tous vos dossiers et suivez-les très attentivement.  

Seuls les voyages sous les marques Thomas Cook et Neckermann sont influencés par la situation actuelle. Sur le plan opérationnel, tout se passe comme prévu aujourd’hui et les voyages réservés sont simplement effectués. Par précaution, aucune nouvelle réservation n’est acceptée. Pegase, récemment devenu indépendant, ne connait aucun impact. Les réservations continuent normalement. Pegase a contacté ses hôteliers, ses partenaires de l’aviation et d’autres fournisseurs et a reçu le soutien nécessaire. 


Autres questions – réponses pour vous et vos clients ?

Devez-vous arrêter votre prélèvement automatique?

Non, les choses sont difficiles dans un contexte B2B. Ce que vous devez faire est de savoir si seuls les dossiers couverts par le Fonds de Garantie de Voyages, à savoir le voyage à forfait, sont domiciliés. Pour tous les autres prélèvements, vous devez immédiatement demander une entrée bloquée / inversée à la banque. 

Et si on demandait à nos clients de payer un supplément localement ou de donner une garantie avec la carte de crédit?

Ceci est illégal partout dans le monde. Les voyageurs doivent donc absolument refuser cela.

Que doivent faire les voyageurs:

• Ils doivent vous informer immédiatement afin que vous puissiez transmettre ce fichier à Thomas Cook Belgium.

• Ils doivent immédiatement informer le guide touristique local.

• Ils doivent porter plainte auprès des autorités locales  

Et si les opérations en Belgique devaient cesser?

Comme indiqué, ce n’est pas encore le cas aujourd’hui. Thomas Cook Belgium est, comme tous les autres professionnels du voyage, assuré contre l’insolvabilité. Le cas échéant, le Fonds de Garantie de voyages prendra également en charge ces dossiers pour tous les voyages à forfait.  

Qu’en est-il des services de voyage unique?

Si vous avez vous-même constitué un dossier pour votre client et utilisé des services de voyage individuels via Thomas Cook, tels que l’hôtel seul ou un billet uniquement, vous serez considéré comme un organisateur de voyages. Dans ce cas, vous devrez fournir les alternatives nécessaires à votre client.


L’UPAV réagit au JT RTL de 13h00 aujourd’hui

Faillite de Thomas Cook: l’UPAV réagit au journal de RTL info de 13h00. Notre Président, Benoit Dieu à l’antenne.

https://m.rtl.be/info/1159511

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY