Facebook, Instagram, WhatsApp … c’est beaucoup ! Non ?

Un nouveau chapitre vient de s’ouvrir dans la guerre engagée par le gouvernement américain contre les géants du numérique, les GAFA. Après la procédure antitrust lancée par le Département de la Justice contre Google en octobre, c’est au tour de la Federal Trade Commission (FTC) d’entamer des poursuites judiciaires contre Facebook.

Une position dominante

Les régulateurs américains accusent la société de Mark Zuckerberg d’abus de position dominante sur ses rivaux potentiels et ciblent plus particulièrement les rachats d’Instagram en 2012 pour un milliard de dollars, puis WhatsApp en 2014 pour 19 milliards de dollars. La FTC pourrait en conséquence demander à la justice de forcer Facebook à revendre ses deux applications phares.

De son côté, l’entreprise californienne a dénoncé des arguments “révisionnistes”, soulignant qu’elle avait investi des millions pour assurer le succès d’Instagram et de WhatsApp. “Les lois antitrust existent pour protéger les consommateurs et promouvoir l’innovation, pas pour punir les entreprises qui réussissent”, a déclaré Facebook.

Des milliards d’utilisateurs

Comme le montre notre graphique, les deux entreprises acquises par Facebook en 2012 et 2014 étaient loin d’être là où elles en sont aujourd’hui lorsqu’elles ont été rachetées.

Instagram comptait environ 30 millions d’utilisateurs au moment de son acquisition, tandis que WhatsApp avait déjà une portée sensiblement plus importante, avec 450 millions d’utilisateurs lors de son rachat.

De nos jours, ces deux applications sont devenues incontournables et réunissent ensemble plus de 3 milliards d’utilisateurs mensuels à travers le monde.

Statista

Et Google …. on en parle bientôt ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY