Explosion de plancton dans le Bosphore

Depuis quelques jours, le détroit du Bosphore à Istanbul a vu ses eaux virer au bleu lagon. Pas de pollution ici, juste du plancton…

Le weekend dernier, les eaux du Bosphore ont soudainement pris une teinte turquoise vif. Relayée sur les réseaux sociaux, l’information a inquiété.

Certains internautes ont même redouté le déversement d’un quelconque polluant. D’autres ont suggéré une conséquence du séisme qui a frappé la côte égéenne lundi.

Rien de tout ça. Pour les scientifiques, ce changement de couleur a une explication toute naturelle : il a été causé par une augmentation du plancton qui a également donné à la mer une odeur plus forte.

snapshotAhmet Cemal Saydam, professeur en science environnementale à l’université de Hacettepe, a expliqué à l’AFP que le changement était dû à une hausse du nombre d’ « Emiliania huxleyi », une espèce de phytoplancton marin très répandue qui joue un rôle essentiel dans la régulation de la teneur en dioxyde de carbone de l’atmosphère.

« Il y a une explosion du nombre d’Emiliania huxleyi dans la mer Noire. C’est une bénédiction », explique M. Saydam.

« Cela n’a rien à voir avec de la pollution », assure-t-il, précisant que ce phénomène est très bon pour les anchois, prisés à Istanbul. Le changement de teint de la mer Noire a également été immortalisé par une image satellite de la Nasa.

DCIpYd7WAAA2eUK

Turquoise swirls in the Black Sea. These eye-catching hues indicate the presence of organisms known as phytoplankton http://go.nasa.gov/2sUvLhL

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY