Eurowings et Brussels Airlines, même combat

Encore faut-il avoir les armes ! Un vent favorable a soufflé vers nous la liste des participants à la dernière AGM de l’IATA à Séoul, en ce début de mois. Presque toutes les compagnies du monde y étaient représentées, grandes ou petites. Mais, à notre grande surprise, pas toutes !

Porté par notre basique instinct chauvin, nous cherchons Brussels Airlines : absent. Eurowings : absent. Lufthansa group : présent avec 6 représentants, et c’est bien normal. Mais notre petite fibre patriotique en a pris un coup lorsque nous découvrons que Swiss et Austrian étaient bien là, chacune avec 1 représentant.

Un même groupe, 2 poids 2 mesures. Nous comprendrions que SN soit représentée par Eurowings, car depuis belle lurette tout un chacun s’attend à un changement de nom. Ce n’est plus un secret pour personne, et quelque part ce serait logique.

Mais constater la disparition totale d’un « traditionnel ancrage belge » fait réfléchir. Dans un combat il faut au moins une arme, dans ce type d’Assemblée, l’arme fatale reste la représentativité, la visibilité. Hélas, il nous faut constater que le Groupe LH a désarmé SN et Eurowings. Pourquoi ?

Manque de rentabilité ? Ou autres ?

Nous l’ignorons, mais lorsque l’on découvre que même Alitalia avait 4 représentants, TUIFLY 1, et…CONGO AIRWAYS 1, la question de rentabilité n’est pas un argument.

Alors pourquoi ? A suivre.

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY