Ryanair reste toujours le leader en Europe et de loin. On a également appris que la compagnie aérienne est la 5ème plus grande compagnie aérienne au monde. Cependant, en Allemagne Eurowings dépasserait Ryanair sur le marché des low-cost.

Ryanair subit actuellement une mauvaise passe

Le manque de suivi des pilotes a coûté cher à Ryanair tant en termes de recettes qu’en termes d’image. Le nombre de vols annulés a été important mais moins que nous le penserions.

On évoque le chiffre de 5% de vols annulés durant l’hiver. Ryanair a tout de même étendu son réseau allemand de près de 14% et représente désormais 25% du marché du low-cost en Allemagne.

La situation devrait s’améliorer avec le retour de Peter Bellew qui a démissionné de Malaysia Airlines. Son retour chez Ryanair est une bonne nouvelle pour la compagnie irlandaise. Il est connu pour être apprécié des équipages.

M. O’Leary a déclaré: « Peter a une connaissance inégalée de notre modèle d’affaires et la façon dont nous maintenons une croissance maîtrisée, au profit de nos clients et notre personnel ». Pour Peter Bellew, c’est un nouveau challenge car la flotte de Ryanair atteindra 600 appareils dès 2020.

Les low-cost représentent 25% du marché en Allemagne

Le « German Aerospace Centre » (DLR) a effectué une étude intéressante sur l’évolution des low-cost en Allemagne. A ce jour Eurowings est le leader du marché en Allemagne, avec une part de 52% du marché des low-cost. La compagnie Ryanair arrive à la seconde place.

« En tant que précurseur des billets d’avion bon marché, la gamme de vols proposés par Ryanair s’est consolidée en deuxième position dans le classement des transporteurs à bas prix en Allemagne, offrant un nombre record de 243 axes » selon Peter Berster du DLR.

Le nombre d’axes desservis augmentent chaque année

La compagnie aérienne irlandaise a enregistré plus de 50 nouveaux axes au départ d’Allemagne, par rapport à 2016. De son coté Eurowings offre 368 itinéraires différents au départ et à destination de l’Allemagne.

Cette année 50 nouvelles lignes se sont ajoutées cette année. EasyJet propose environ 90 itinéraires, tandis que Wizz en compte 73. Dans l’ensemble, une augmentation significative de 14,8% de 700 à 802 itinéraires a été enregistrée dans le transport aérien low-cost au départ d’Allemagne.

Le coût des billets d’avion a baissé

« Les prix offerts par les compagnies low-cost ont continué à baisser par rapport à l’année dernière en raison du marché toujours en évolution rapide », explique Peter Berster.

« Cet automne, la fourchette de prix identifiée est tombée à son niveau le plus bas entre 35 et 97 €, alors qu’à la même période en 2016, ces prix étaient de 40 à 105 €. Les prix restent bas en raison de la faiblesse du coût du kérosène et une concurrence soutenue avec plus de transporteurs à bas prix sur près de 100 lignes au départ de l’Allemagne Malgré leur présence accrue dans les grands aéroports, Ryanair et Wizz ont baissé leurs prix par rapport à l’année dernière et ont donc augmenté la tendance à la baisse des prix »

La croissance des low-cost peut modifier celle des voyagistes

Les passagers voyageant vers des destinations en Espagne, en Italie ou en Grèce, en particulier, bénéficient de ce développement. De plus en plus de consommateurs effectuent leur propre package. L’Allemagne n’est pas le seul pays impacté par la croissance du low-cost et du changement des habitudes des consommateurs.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY