Eurostar: refinancement finalisé !

Eurostar a annoncé ce mardi avoir conclu un accord de refinancement avec ses actionnaires et ses banques. Cet accord de refinancement se monte à 250 millions de livres sterling1 sous forme essentiellement de capitaux propres et de nouveaux prêts bancaires2 garantis par les actionnaires : SNCF- actionnaire majoritaire d’Eurostar-, Patina Rail LLP -un consortium composé de la Caisse de dépôt et placement du Québec (« CDPQ ») et des fonds gérés par l’équipe Infrastructure de Federated Hermes-, et SNCB, l’entreprise ferroviaire publique belge.

Jacques Damas, Directeur Général d’Eurostar, a déclaré : « Ce refinancement conforte toutes les équipes d’Eurostar dans notre action continue au service de nos voyageurs.  L’engagement financier fort des actionnaires avec les banques est le facteur-clé qui nous permettra, dans l’immédiat, de remonter l’activité au fur et à mesure des améliorations attendues dans la maîtrise de la pandémie. Nous intensifierons encore notre travail collaboratif avec les gouvernements pour un assouplissement maîtrisé des restrictions de voyage et pour des modalités sûres et fluides de contrôle transfrontalier. Leurs décisions coordonnées sont le facteur-clé durable de reconquête de nos voyageurs et de retour à notre autonomie économique.  » 

Depuis plus d’un an de crise pandémique, l’entreprise internationale dédiée aux liaisons entre le Royaume-Uni et le Continent a subi une chute considérable de la clientèle plus importante que tout autre opérateur ferroviaire européen ou compagnie aérienne concurrente. Les mesures de soutien décidées ce jour lui permettront de faire face à ses obligations financières à court et moyen termes.

Eurostar agira en priorité à la reconquête de ses clients sur ses lignes principales entre Londres et Paris, Bruxelles et Amsterdam, tout en maintenant un contrôle rigoureux des coûts afin d’assurer le remboursement des prêts.

Ainsi et dès le 27 mai, Eurostar remontera son offre à deux allers-retours quotidiens sur la ligne Londres-Paris, puis avec un troisième service à partir de fin juin. Il augmentera la fréquence progressivement au cours de l’été, au fur et à mesure de l’assouplissement escompté des restrictions de voyage.

Enfin Eurostar poursuivra son action continue en contribution à la maîtrise du changement climatique, notamment lors du sommet de la COP26 se déroulant au Royaume-Uni en novembre prochain. Il entend ainsi répondre à l’envie croissante des voyageurs pour le train à grande vitesse.

Cet accord permet de sécuriser l’avenir d’Eurostar dans un contexte de levée des restrictions de déplacement et de reprise progressive de l’activité. Grâce à ce refinancement, Eurostar aura l’opportunité de reprendre le chemin de la croissance et de réussir son rapprochement avec Thalys dans le cadre du projet Green Speed3.

    1. L’accord de refinancement comprend 50 millions de livres sterling en capitaux propres des actionnaires, 150 millions de livres sterling de prêts garantis par les actionnaires et 50 millions de livres sterling de facilités de crédit existantes restructurées.

    2. Le syndicat bancaire comprend Export Development Canada, Barclays, Credit Agricole Corporate and Investment Bank, Société Générale, Natwest and BNP Paribas.

    3. Les actionnaires d’Eurostar ont annoncé en 2019 le lancement du projet Green Speed et leur souhait de réunir Eurostar et Thalys, l’opérateur ferroviaire à grande vitesse franco-belge, en une société européenne unifiée de trains à grande vitesse.

  1.  
  1.  
Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY