La plupart des participations d’Etihad Airways ont été cédées ou ont provoqué la ruine de compagnies aériennes comme Air Berlin ou Alitalia. Cette diversification fut un désastre financier. On se pose des questions sur ce qui reste, et notamment sur le cas jet Airways !

L’organisme CAPA a annoncé la vente d’une autre participation

CAPA-Centre for Aviation est une société spécialisée dans le domaine aérien. Elle effectue des études de marché très remarquées. Les informations publiées sont en général de qualité.

CAPA a indiqué dernièrement que probablement la totalité de la participation Etihad de 24% dans Jet Airways serait cédée d’ici décembre prochain.

La vente, « pourrait conduire à une rationalisation de la capacité entre l’Inde et le Golfe, en particulier d’Abu Dhabi », a déclaré le consultant basé à Sydney dans un tweet. Cela semble logique… mais !

Etihad a nié un tel plan

Selon la compagnie d’Abu Dhabi, les affirmations publiées dans le rapport CAPA sont fausses et ne sont que pures spéculations. Etihad a rajouté : « Jet Airways est un partenaire précieux d’Etihad Airways, et nous ne prévoyons pas de nous désinvestir ».

Un porte-parole du transporteur indien a déclaré « qu’il ne commente pas cette spéculation ». Pour rappel Etihad possède 24% de Jet Airways.

Les rumeurs existent depuis un certain temps

Les rumeurs de la sortie d’Etihad de Jet Airways ont été répandues dans la communauté aéronautique depuis l’année dernière.

Le président de Jet Airways, Naresh Goyal, a toujours nié cette information. Il est possible que les discussions avec Air France-KLM et Delta Air Lines aient pu faire croire à un désengagement d’Etihad.

La compagnie indienne Jet Airways a des liens commerciaux très forts avec les compagnies de l’alliance SkyTeam. En novembre 2017, le président d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, n’a pas exclu un investissement stratégique dans Jet Airways, bien qu’il ait déclaré qu’il n’y avait encore aucun plan pour un tel accord.

Jet Airways est la seule compagnie à faire des bénéfices

Jet Airways est rentable mais elle apporte des flux de trafic à ses homologues du Golfe. L’implication d’Etihad dans Jet Airways a toutefois diminué à des niveaux minimaux, selon des sources bien informées. Sur le plan opérationnel, Jet Airways a élargi son réseau mondial.

Ses plans consistent principalement à s’étendre via les passerelles occidentales, en vertu d’accords avec Air France-KLM. La compagnie a par exemple délaissé Bruxelles pour Amsterdam, le hub de KLM.

Il va falloir attendre pour connaître les intentions d’Etihad concernant Jet Airways. En attendant, la compagnie d’Abu Dhabi se remet de ses erreurs et semble tricoter des accords avec Emirates.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY