Etihad Airways revoit sa stratégie d’investissement …

et se rapproche de Lufthansa...

Etihad a trouvé une solution pour Air Berlin en injectant du cash dans la nouvelle joint-venture avec TUIFly. Par contre la situation d’Alitalia comporte davantage de risques. Les rumeurs sur une coopération entre Lufthansa et Etihad pourraient devenir une réalité.

La stratégie ratée de rachats de compagnies aériennes en Europe pourrait changer rapidement.

On évoque le départ possible du PDG, James Hogan. Etihad doit revoir sa stratégie de prises de participations. Elle a investi notamment dans des transporteurs comme Air Berlin, Alitalia et Air Serbie comme un moyen d’étendre son réseau européen. Cependant, les pertes colossale sur Air Berlin et surtout celles sur Alitalia pourrait amener Abou Dhabi à changer le management.

Alitalia est en situation de faillite

Alitalia envisage des suppressions d’emplois (on évoque au moins 2000 emplois) et des appareils qui devraient rester sur le tarmac. Les médias italiens ont déjà évoqué la possibilité de voir Lufthansa venir au secours de la compagnie. On a vu ces dernières semaines, Etihad rompre ses liens avec Air France et Delta sur la joint-venture transatlantique. C’est le signe d’un vrai changement d’alliés.

Air Berlin vient de changer de PDG

Etihad a finalisé un accord pour Air Berlin, dans laquelle la compagnie détient une participation de 29%. Lufthansa louerait 38 avions avec équipage à Air Berlin. L’autre partie concernant Niki se rapprocherait de TUIFly. Stefan Pichler, le PDG a donné sa démission et partira fin Janvier.

Evidemment, ni Lufthansa, ni Etihad, ne veulent évoquer un possible rapprochement. Cependant, il est clair que les accords sur Air Berlin et les accords de code-share modifient le paysage. Lufthansa ne peut plus considérer cette compagnie du Golfe comme une ennemie

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY