États-Unis : une hôtellerie touristique au bord du gouffre

Le virus Covid-19 aux États-Unis va réduire les dépenses touristiques de 355 Mds $, selon les premières estimations, mettant en danger jusqu’à 4,5 millions d’emplois directs et indirects. Avec en première ligne toute l’industrie hôtelière américaine.

Une industrie hôtelière fortement touchée qui vient de demander une aide de 150 Mds $ au gouvernement, en plus des 100 Mds $ déjà demandés par d’autres secteurs (dont les agences de voyage), et des 50 Mds $ de garanties de prêts demandés d’urgence par l’industrie aérienne et des 10 Mds $ demandés par les aéroports.

Cela représente près de 300 Mds $ au total. Le ralentissement du secteur du tourisme, en particulier de l’industrie hôtelière, est extraordinairement rapide, avec un retard considérable par rapport à ce qui s’était passé en Chine et même en Europe.

Le syndicat Unite Here, qui compte 300.000 membres, dont beaucoup travaillent dans l’hôtellerie, les jeux, la restauration et les compagnies aériennes, estime que 80 % de ses membres dans le secteur du tourisme et des transports, entre les États-Unis et le Canada, risquent rapidement la faillite.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY