Et si on partait randonner avec un âne ?

Glenn et Melchior © Queyr'ane

Il est important de penser à « l’après » confinement, de se projeter dans des futures aventures pour les week-ends et l’été qui arrive. Bientôt, finie la sédentarité ! Vous pourrez humer de nouveau l’air extérieur et éprouver les bienfaits de la marche à pied.

 Il est temps de préparer votre randonnée avec un âne ! Les âniers de la Fédération Nationale Ânes et Randonnées (FNAR) vous proposent de partir hors des sentiers battus pour un séjour 100 % nature.

Après cette période compliquée, il est évident que c’est dehors qu’on aura envie d’être, surtout se reconnecter à la nature et certainement revenir à des activités simples. Marcher tranquillement sur un petit chemin au pas de l’âne, les yeux émerveillés par le beau spectacle du paysage… On en rêve ! 

Et en plus, il n’y a pas besoin de beaucoup de kilomètres pour voir de belles choses, de la Bretagne sauvage au sud de la France, en passant par la Dordogne ou encore la vallée de la Loire, la soixantaine d’âniers de la FNAR vous invite à découvrir des lieux uniques qu’ils partagent avec enthousiasme avec les randonneurs en quête d’authenticité. Retrouvez une fonction essentielle qui est source de plaisir, la marche… avec un âne !

Âne, créateur de lien 

Extrêmement affectueux, l’âne est un animal qui se révèle un excellent compagnon de route pour sillonner les chemins. Le rythme de son pas assuré invite à une autre forme de voyage, celle où l’on prend le temps : le temps de découvrir les petits trésors du paysage et de nourrir notre curiosité. 

En randonnant avec un âne, vous découvrirez non seulement un animal sociable, malin et surtout créateur de lien. Il devient le centre d’intérêt du groupe, chacun décode et interprète son langage à sa façon, sujet de discussion et de fous rires garantis. Il devient le sujet de discussion de toutes les rencontres, des vrais moments d’échanges avec les autres randonneurs !

Stimuler ses sens 

Randonner avec un âne invite à arrêter le temps pour marcher, observer, contempler. L’odeur des sous-bois, le bruit de la houle, la beauté d’un paysage architecturé… tous nos sens sont aux aguets. On profite confortablement de randonner sans avoir à porter son campement sur le dos. 

A raison de 30 à 40 kg répartis de part et d’autre de ses flancs, l’âne porte les bagages de 2 à 4 personnes. L’aspect magique, c’est que même les enfants vont adorer marcher avec ce compagnon de route. Il peut aussi devenir une monture idéale pour des petites jambes fatiguées.

Mais même si sa robustesse en a toujours fait un animal apte à porter les lourdes charges, l’âne est bien plus que ça ! Et c’est tout l’intérêt d’une randonnée avec lui. En effet, l’âne est un animal calme et serein en toutes circonstances.

Il est doux, affectueux, attentif aux autres et, surtout, il apprécie la compagnie des humains, Une belle complicité se créé lors de cette excursion, et il se dit qu’en partant randonnée avec un âne, vous prenez un risque, celui de plus vous en passer…

Un réseau d’âniers professionnels

Adeptes du slow touriste, les 60 âniers FNAR sont tous profondément attachés à leur région dont ils connaissent parfaitement tous les recoins avec une grande envie de partage. Ces passionnés s’engagent à respecter scrupuleusement la charte qualité « Ânes et randonnées », en veillant notamment à la santé et au bien-être des ânes, mais également en élaborant des circuits de randonnée adaptés à l’animal comme à l’homme. 

Avant le départ, l’ânier procèdera à une démonstration sur la façon de bien s’occuper de l’animal, en compagnie des enfants qui se feront un plaisir d’adopter ces gestes simples et faciles. Toute la famille apprendra comment étriller, brosser, curer les pieds et placer correctement le bât. Il est important de noter que l’âne ne se comporte pas comme le cheval.

De plus petite taille et bien moins vif, il en diffère par sa forte personnalité. Chercher à le dominer ne mène pas à grand-chose, essayer d’obtenir son amitié est bien plus efficace. La relation avec l’âne est faite de confiance et d’échange. La familiarité et le regard mélancolique de l’animal sont aussi un autre atout qui crée rapidement un contact affectif.

On est très vite tenté d’aller vers lui, de le caresser, de se lier à lui. Cette facilité d’approche favorise les relations dans le petit groupe, même les ados réfractaires sont rapidement attirés et conquis.

Quel que soit le temps dont vous disposez, votre budget ou votre projet, il y a forcément une formule de randonnée qui saura répondre à vos attentes. Pour les randonneurs avides d’aventures, la « randonnée liberté » est idéale : votre ânier vous fournira un bât, un topo-guide et vous confiera un âne pour une journée, quelques jours, plusieurs semaines…Quant à celui qui ne souhaite pas se soucier de l’organisation, la formule « randonnée accompagnée » est faite pour lui !

Pendant une journée ou plusieurs jours, votre guide, titulaire d’un diplôme reconnu, se fera une joie de vous faire découvrir les mille beautés de sa région. Et pour les ambitieux qui rêvent de parcourir un long chemin mythique, ou les quatre coins des régions de France, ils ne sont pas en reste : différents âniers vous permettent de randonner dans le cadre d’un « grand itinéraire ». Le leitmotiv de toutes les formules est de profiter de l’instant présent et redécouvrir les petites choses de la vie…

www.ane-et-rando.com


Infos Pratiques 
Randonnée liberté : de 50 à 65 € pour un âne/jour
Randonnée accompagnée : à partir de 300 € pour 2 jours
Liste des âniers professionnels sur la carte de France 
http://www.ane-et-rando.com/carte-adherents

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY