Et puis quoi encore ?

« N’importe qui peut être un agent TRVL, vraiment n’importe qui, pourvu qu’il soit âgé d’au moins 18 ans. C’est gratuit, l’inscription ne prend que quelques secondes. Aidez les voyageurs à faire les bons choix et recevez jusqu’à 10 % de commission. » C’est le message que diffuse sur son site une plateforme néerlandaise de l’économie du partage qui ressemble davantage, en fait, à une agence en ligne qui recrute des agents non qualifiés!

Basée à Amsterdam, TRVL affirme ouvrir la porte à la réservation de voyages entre pairs, en donnant accès à des hôtels, vols, activités et locations de voiture, ainsi qu’à des recommandations. « Pour chaque réservation, y compris pour vos propres voyages, vous recevez une commission (tout comme le ferait un agent de voyages)  trvl-1», dit TRVL. Tout cela serait fait dans le but louable « de permettre aux voyageurs de s’aider les uns les autres », peut-on encore lire sur le site trvl.com.

TRVL suggère aux « agents » de commencer par réserver les voyages des amis et membres de la famille, puis de passer aux voyages de parfaits inconnus, que ce soit pour les vacances ou par affaires. Après avoir atteint un certain seuil, TRVL promet de fournir aux « agents » des pistes de clients potentiels de partout dans le monde.

COMMENT CELA FONCTIONNE

Le site dit regrouper les meilleurs fournisseurs de voyages. Les voyageurs paient directement les fournisseurs, « l’agent » n’a jamais à traiter directement avec de l’argent.

Lorsque le voyage est terminé, TRVL reçoit une commission, dont la part du lion, promet-on sur le site, est transmise à « l’agent » qui peut faire le suivi de ses gains sur son tableau de bord financier personnel.

La plate-forme, précisons-le, est actuellement en bêta fermée. Elle ne serait donc pas encore pleinement fonctionnelle. À suivre…
logo_tourismeplus

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY