Est-il bien utile de forcer les français à rester chez eux ?

Plusieurs pays européens ont décidé d’ouvrir leurs frontières dans le courant du mois du Juin. La France fait bande à part ! Le pays veut que les français restent et consomment en France ! Une décision incompréhensible !

10 pays européens se sont mis d’accord … sauf la France 

10 ministres se sont réunis, il y a quelques jours, via une téléconférence. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas (photo), a déclaré que les pays s’étaient mis d’accord pour une approche « coordonnée et progressive » pour ouvrir leurs frontières aux visiteurs internationaux.

Heiko Maas parle de l'avenir de l'UE

Ce sont l’Autriche, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Slovénie, la Croatie, la Grèce, la Bulgarie, Malte et Chypre. Il faut noter que la Belgique devrait ouvrir également ses frontières.

L’Espagne va rouvrir ses frontières

Les restrictions de quarantaine en Espagne, qui sont parmi les plus strictes en Europe seront levées dans ce pays d’ici la fin du mois de Juin.

Pedro Sánchez: We must protect Europe, so Europe can prote… | Flickr

Le Premier ministre, Pedro Sanchez (photo), a indiqué : « J’exhorte publiquement tous les établissements touristiques, bars, restaurants, plages à commencer à se préparer à reprendre le travail dans quelques jours. Et en juillet, l’Espagne commencera à accepter des touristes étrangers sans restrictions conformément aux règles de sécurité ».

La France critique l’Italie

Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a annoncé que l’Italie autoriserait les vacanciers européens à entrer dans le pays tandis que la quarantaine obligatoire imposée prendrait fin le 3 juin.

Fichier:Christophe Castaner en 2019 (cropped).jpg — WikipédiaLe ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, estime que l’Italie n’aurait pas dû prendre la décision de rouvrir ses frontières en juin sans s’être d’abord coordonnée avec certains États membres de l’UE, qualifiant la décision de l’Italie de réponse non uniforme à la pandémie de coronavirus.

La France veut garder ses habitants

Le gouvernement français a annoncé que les restrictions imposées seront valables jusqu’au 15 juin au moins, a indiqué le ministre de l’intérieur au début du mois. Il a ajouté : « La fermeture des frontières est la règle … nous devons maintenant maintenir cette sécurité en place, cela ne changera pas rapidement ».

Le secrétaire d’état au tourisme a renchéri : « Les vacances d’été 2020 se feront en France, peut-être en Europe, mais pas au-delà. » Il faut dire que le message est parfaitement amplifié par les médias télévisés qui n’hésitent pas à vanter la beauté des belles provinces françaises.

Tous ces messages envers les français sont-ils bien utiles ?

A notre avis, la réponse est négative car dans tous les cas les français restent en grande majorité en France. Comme le montre le graphique d’Eurostat, les français étaient en 2017 au moins 87% à rester en France durant les vacances d’été. En Belgique, c’est le contraire près de 80% partent à l’étranger !

Une catastrophe pour les voyagistes et agences

Si on comprend bien que les voyages long-courriers seront difficiles cet été, il aurait été possible d’envisager de vendre des destinations sûres en moyen-courriers comme la Grèce, le Portugal, la Croatie dès le mois de Juillet. A signaler qu’un TO comme Asia a d’ailleurs lancé une production sur la France !

Il faudra attendre le mois de Juin pour savoir si les français auront « la permission » d’aller ailleurs qu’en France. Pitoyable !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY