Espagne : Arnaque à la tourista… britannique !

Les professionnels du tourisme espagnols ont dénoncé les réclamations des touristes britanniques suite à des problèmes gastriques « inventés » pour se faire rembourser leur séjour auprès de leur agence. Une magouille qui leur coûte plus de 60 Meuros

Il y a quelques jours, l’HOSBEC, l’association des hôteliers de Benidorm, de la Costa Blanca et de Valence, a fait état d’une épidémie de tourista dans les hôtels des côtes espagnoles. « Les hôteliers qui travaillent avec les tour-opérateurs britanniques ont constaté un bond de 700% des réclamations de clients pour de supposées indispositions durant leurs vacances », déclare l’association dans un communiqué.

Car ces pathologies gastro-intestinales ne concernent pas les autres clients comme les Belges, Français, Hollandais ou Portugais. En fait, les hôteliers soupçonnent les clients anglais de profiter de l’extrême souplesse du système de réclamation britannique pour déclarer une pseudo maladie gastrique sur place et réclamer ainsi le remboursement de leur séjour.

Une fois de retour, ils engagent auprès de leur tour-opérateur une procédure de remboursement souvent via des cabinets d’avocats ou des sociétés privées… Les TO remboursent via leurs RCP… qui se retournent ensuite contre les hôteliers espagnols qui doivent non seulement rembourser le client (plus de 400 € en moyenne cet été) mais aussi les frais engendrés par ces sociétés.

Une arnaque à 418 M£

Car, outre-manche, la réclamation dans le domaine du tourisme et de l’aérien est devenue un véritable jackpot pour des cabinets d’avocats spécialisés et des sociétés privées qui prennent en charge les réclamations des clients mécontents… moyennant une commission perçue sur la somme récupérée…

Une enquête du DailyMail, citée comme preuve à charge par les hôteliers espagnols, constate une explosion du nombre de réclamations portées par ces profiteurs à l’encontre de la NHS, le service public de la santé de la Grande-Bretagne. L’an dernier, l’organisme a du verser 418 M£.

De son côté, l’HOSBEC estime à plus de 60 M€ le coût pour les hôteliers espagnols. L’association espagnole réclame une refonte totale et « radicale »du système de réclamation des tour-opérateurs britanniques faute de voir les relations commerciales avec l’Espagne se « détériorer ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY