Plusieurs dizaines de vols ont été annulés à Bali à cause de la fumée du volcan Agung ont annoncé les autorités locales. Denpassar, l’aéroport international de Bali a été fermé. Au moins 2.000 passagers seraient touchés. Dimanche, de la fumée et de la vapeur s’élevaient jusqu’à 4.000 mètres au-dessus du sommet du volcan, provoquant l’annulation de 15 vols.

La zone d’exclusion autour du mont Agung, situé à 75 km de la station touristique de Kuta, a été élargie à 10 km et les habitants vivant à l’intérieur de cette zone ont été priés d’évacuer. Environ 25.000 personnes ont déjà dû quitter leur domicile depuis que le mont Agung a commencé à cracher de la fumée mardi. La dernière éruption du volcan, en 1963, avait fait 1.600 morts.

120 volcans en activité en Indonésie

Lorsque le volcan s’est réveillé en septembre dernier, les autorités avaient décrété l’alerte maximum et 140.000 personnes avaient été évacuées. Un mois plus tard, la situation s’était calmée et de nombreux habitants étaient rentrés chez eux.

« Cette fois, les secousses causées par l’activité du volcan sont considérablement moindres que celles de septembre« , a expliqué Kasbani, chef du centre de volcanologie d’Indonésie. 120 volcans sont en activité en Indonésie, située sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où la collision de plaques tectoniques cause de fréquents séismes. 

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY