Eric Viale nommé Directeur général régional d’IHG au Portugal

Désormais responsable de 4 établissements – les InterContinental de Lisbonne, Porto et Estoril, et le Crowne Plaza de Porto – il aura entre autres pour mission d’identifier de nouvelles opportunités sur ce marché dynamique.

Eric Viale vient d’être nommé Directeur général régional d’InterContinental Hotels Group (IHG) pour le Portugal, responsable de l’ensemble des établissements directement gérés par le groupe dans ce pays.

Auparavant Directeur général régional d’IHG pour Porto, en charge de l’InterContinental Porto-Palacio das Cardosas et du Crowne Plaza Porto, il se voit ainsi confier les rênes de deux autres établissements 5 étoiles : l’InterContinental Lisbon et l’InterContinental Estoril.

Outre le développement de la qualité et des résultats financiers, Eric Viale aura pour mission d’identifier les nouvelles opportunités de développement afin de renforcer la présence d’IHG sur ce marché dynamique.

Eric Viale représente IHG au Portugal depuis 2012, successivement en tant que Directeur général de l’InterContinental Porto-Palacio das Cardosas puis que Directeur général régional Porto.

Entré dans ce groupe hôtelier en 2003, Eric Viale avait été Directeur des ventes et du marketing de l’InterContinental Paris Le Grand d’avril 2008 à avril 2011.

Eric Viale avait auparavant occupé pour IHG deux postes dans le domaine du Revenue Management : Directeur régional du Revenue Management pour l’Europe du Sud de décembre 2003 à avril 2005, puis, jusqu’en avril 2008, Directeur de la Division du Revenue Management pour l’Europe, fonction où il présidait aux destinées de l’ensemble des hôtels européens gérés par IHG.

Avant de rejoindre IHG, Eric Viale avait travaillé pendant 8 ans pour le groupe ACCOR, occupant différents postes opérationnels et dans le domaine du Revenue Management. Il avait commencé sa carrière dans divers groupes, dont Frantour, Concorde et Relais & Châteaux.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY