Envisager la Chine comme destination d’après Covid ?

Pourquoi ? Pour découvrir comment un pays avec presque 1,4 milliards d’habitants se développe à un rythme effréné et va ravir la place des États Unis comme 1ère puissance mondiale. Faut-il avoir peur ? Non !

Déjà Marco-Polo, qui a sillonné ce pays de 1271 à 1295, précisait qu’il avait visité une autre planète, ou encore qu’il n’avait pas dit la moitié de ce qu’il avait vu, parce que personne ne l’aurait cru. La Chine était déjà une civilisation avancée dès le 13e siècle. A cette époque l’Europe était une sorte de « bidonville »…

Des statistiques prouvent que la Chine, avec un régime que nous qualifions d’autoritaire, réussit des prouesses :

    • Ce pays à sorti plus de 700 millions d’habitants de l’extrême pauvreté au cours des 40 dernières années.
    • La Chine construit un gratte-ciel (plus de 150 m de haut) tous les 5 jours. Il a même été interdit de construire des gratte-ciels de plus de 500 m.,
    • Un habitant sur six sur terre a la nationalité chinoise.
    • le PIB brut chinois sera probablement le seul à croître cette année parmi les grandes puissances. Le FMI y prévoit une croissance de 1,9%, tandis que l’économie mondiale diminuera de 4,4%.
    • la Chine commerce désormais 3 fois plus avec l’Afrique que les États Unis. Selon Pékin, plus de 10.000 entreprises chinoises y ont étendu leurs activités, et près d’un million de chinois y vivent et y travaillent.
    • la Chine produit 28% de tout ce qui est fabriqué sur terre, c’est presqu’autant que ce que les USA, le Japon et l ‘Allemagne produisent ensemble. Même après la pandémie, la Chine restera l’« usine du monde » .
    • la Chine compte 388 milliardaires.
    • Mais la Chine visionnaire réalise aussi que sa population diminuera de moitié d’ici la fin de ce siècle. Son taux de natalité est tombé à son plus bas niveau en 70 ans en 2019. 10,48 naissances pour 1.000 personnes, et cela malgré l’assouplissement de leur politique de l’enfant unique. À noter que le même phénomène de diminution de population s’observe en Europe.
    • Et pour conclure l’argumentaire chiffré, en novembre dernier la Chine a signé le Partenariat Régional Économique Global (RCEP) lors de la clôture de L’ASEAN, une vaste zone de libre-échange entre l’Indonésie, la Thaïlande, Singapour, la MALAISIE, les Philippines, le Vietnam, la Birmanie, le Cambodge, le Laos, Brunei, la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, et la Nouvelle Zélande. Soit 30 % du PIB mondial ! L’inde devait en faire partie, mais a décidé de s’en retirer pour l’instant.

L’UE doit se poser de solides questions, mais le silence est d’or…

QUI DIT MIEUX ?

Si vous voulez découvrir ou vous habituer de par vous-même à la culture chinoise, il vous faudra y aller au plus vite.

(source Business AM)

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

1 COMMENT

  1. Cher M De Nil, je ne partage pas du tout votre point de vue.
    Au contraire même, je ne comprends que l’on puisse faire l’éloge de ce pays.
    Je ne doute pas qu’il y a plein de belles choses à voir.

    Mais pour rappel:

    1) c’est grâce à la Chine que le tourisme mondial est à l’arrêt. C’est de ce pays, connu pour ses traditions hygiéniques déplorables, que sont partis les derniers virus que sont SARS, grippe avaire et Covid-19…
    Et dans un premier temps, la Chine a tout fait pour étouffer l’apparition du Covid, emprisonant même le médecin qui avait révélé l’affaire… Entre-temps, il devient de plus en plus certain que l’ampleur de la pandémie (et donc le nombre de victimes) à Wuhan est bien supérieur à ce que communique la Chine…

    2) Tibétains et Ouïghours sont dans le meilleur des cas discriminés, voir emprisonés et parfois torturés…
    Cherchez un peu sur le net… Il y a ea ceci à lire sur le site de l’ONG Human Rights Watch:
    https://www.hrw.org/fr/news/2020/09/09/une-coalition-mondiale-exhorte-lonu-aborder-le-probleme-des-violations-commises-par
    Et rappelez vous vers 2007, le gouvernement Chinois avait officiellement menacé de boycotter les produits importés de France et de Belgique, car Sarkozy et Leterme avaient osé recevoir en audience le Dalaï Lama… Si cela n’est pas une arrogance politique incroyable…

    3) et pour finir, l’on ne parle hélas pas de leur politique économique déflationniste, qui maintient artificiellement leur monnaie à un niveau bas, afin de pouvoir rester un des pays producteurs les moins chers au monde. N’importe quel pays non communiste avec un telle croissance économique aurait connu une hause de la valeur de sa monnaie, mais la Chine triche à ce niveau, afin de ne pas perdre du volume d’exportation.

    Je ne suis pas un fan de Trump, que du contraire, mais je l’admire pour deux choses: 1) il a envoyé des missiles à Assad lorsque celui-ci a utilisé des armes chimiques, mais surtout 2) il est le seul avoir osé affronter la Chine économiquement (même si la façon est discutable, sur le fond il avait raison). Et je trouve que sa décision de réduire la contribution financière des USA à l’OMS car celle-ci serait trop à la botte de Pékin, tout à fait justifiée. Je crois qu’il a entièrement raison. Comment cela se fait-il que pour Ebola, en Afrique, l’OMS a enquété sérieusement, mais pas pour le Covid ?
    Ce n’est que maintenant qu’il est question d’envoyer une délégation de l’OMS à Wuhan, plus d’un an après le début de la pandémie…

LEAVE A REPLY