Encore une cyberattaque dans le tourisme !

Ce n’est pas la première fois et sûrement pas la dernière qu’on évoquera une attaque informatique. Cette fois, c’est le plus grand opérateur de croisières au monde qui en est la victime…

Carnival Corporation, c’est aussi Costa Croisières…

La société a détecté un accès non autorisé au système technologique de l’une de ses marques samedi 15 août dernier. Une enquête est en cours pour en découvrir plus de détails.

Cependant, elle n’a pas précisé les compagnies concernées, à savoir Carnival, Cunard, Princess, P&O Cruises, Costa Cruises, Holland America Line ou Seabourn.

Ramsomware … une nouvelle fois …

Lors de l’attaque, les pirates ont utilisé ramsomware – un programme malveillant qui leur permet de « détourner » des fichiers sur un système infecté et de réclamer une « rançon » comme l’a rapporté Carnival. C’est la deuxième fois en moins de cinq mois que la compagnie maritime révèle que sa sécurité a été compromise. En Mars dernier, elle avait signalé que les bases de données Holland America Line et Princess Cruises avaient été piratées pendant un certain temps.

Carnival veut minimiser les impacts …

L’entreprise est convaincue que l’incident n’aura pas d’impact significatif sur ses activités, ses opérations ou ses résultats financiers, même si elle admet qu’elle est susceptible de faire face à des plaintes de clients, d’employés, d’actionnaires et d’agences de réglementation.

La société a déjà annoncé qu’elle avait augmenté sa sécurité dans les systèmes informatiques et qu’elle travaillait, avec les entreprises de cybersécurité, pour répondre aux menaces futures.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY