En Ukraine, on a horreur de la concurrence

En 2017, Ryanair avait dû abandonner ses souhaits de desservir l’Ukraine compte tenu d’un contexte instable. La low-cost irlandaise devrait revenir en Septembre prochain …

Ryanair avait dû abandonner Kiev l’année passée

La compagnie avait dû présenter ses excuses en Juillet 2017 aux passagers qui avaient déjà réservé des vols vers l’Ukraine. La compagnie irlandaise avait expliqué que sa décision avait été prise en raison du non-respect par l’aéroport de Kiev du contrat sur la croissance signé en mars avec le directeur général, Pavlo Riabikin, et des officiels de l’aéroport.

Ryanair reviendrait sur Kiev en Septembre

Dix routes sont prévues vers l’aéroport de Kiev-Boryspil. Cinq liaisons hebdomadaires sont programmées au départ de Londres-Stansted, en concurrence avec Ukraine International Airlines, British Airways et Wizz Ai, et quatre depuis Barcelone.

Ryanair volera 14 fois par semaine vers la capitale ukrainienne au départ de la Pologne, dont quatre depuis Varsovie-Modlin, trois depuis Cracovie, trois depuis Wroclaw, deux depuis Gdansk et deux depuis Poznan.

La low cost proposera également trois vols hebdomadaires vers Kiev au départ de Bratislava et trois depuis Vilnius. On termine par trois liaisons depuis Stockholm-Skavsta. Ces 32 rotations hebdomadaires vers Kiev devraient permettre à Ryanair d’attirer 550.000 passagers par an, selon son communiqué.

Ukraine International Airlines n’apprécie pas

Ukraine International Airlines est une compagnie privée et est détenue en partie par l’un des plus grands magnats du pays, Ihor Kolomoisky.

Il affirme que les autorités de Kiev ont fait tout leur possible pour soutenir Ryanair tout en ralentissant la croissance des transporteurs locaux.

La compagnie aérienne ukrainienne pourrait lancer une action judiciaire contre l’entrée de Ryanair. Les plaintes concerneraient les créneaux aéroportuaires. Le PDG de l’UIA, Yuri Miroshnikov, aurait déclaré que Ryanair avait commencé à vendre des billets pour des vols à l’aéroport de Kiev sans obtenir les accords sur les créneaux horaires.

Le gouvernement ukrainien ravit de l’arrivée de Ryanair

Le gouvernement a salué l’arrivée prévue de Ryanair en septembre. Le pays souhaite attirer les investisseurs étrangers et récompenser les secteurs traditionnellement dominés par les magnats locaux.

On le voit encore, les compagnies régulières n’apprécient pas de voir arriver une compagnie telle que Ryanair. Les passagers vont pouvoir voir les différences tarifaires !

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY