En France, les croisières aussi repartiront le 30 juin

Sous réserve que les conditions sanitaires ne se dégradent pas de nouveau, les croisières pourront reprendre en France à partir du 30 juin, date à laquelle la plupart des restrictions doivent être levées dans le pays.

Les modalités de la reprise ne sont pas encore formellement actées et font toujours l’objet de discussions entre les services de l’Etat et les opérateurs concernés. Des feuilles de route pour chacune devraient être établies d’ici la mi-mai et des annonces officielles intervenir à ce moment-là.

Seule limite : ne pas accueillir plus de 5000 personnes dans le terminal croisière le même jour. En fait, Marseille, premier port hexagonal pour la croisière, et le seul à avoir cette capacité, un niveau inférieur à la capacité maximale des deux principaux paquebots attendus à partir de juillet dans les bassins phocéens : le MSC Grandiosa (2421 cabines et jusqu’à 6334 passagers) et le Costa Smeralda (2612 cabines, 6518 passagers). Mais ces navires seront probablement loin d’être remplis. On table globalement sur des croisières à moins de 2500 passagers par navire.

Des contraintes strictes

Les contraintes liés aux protocoles sanitaires pourraient aussi en refroidir plus d’un : il faut présenter un test PCR négatif au moment du départ, parfois doublé d’un second test réalisé au terminal avant l’embarquement, puis un autre en fin de croisière. Certaines compagnies, comme Ponant, ont décidé d’imposer d’ores et déjà la vaccination à leur clientèle, mesure qui deviendra probablement la norme d’ici la fin de l’année.

A bord, les mesures restent très strictes, notamment en matière de distanciation sociale : jauge pour chaque espace public, des restaurants aux salles de spectacles en passant par les piscines, certains lieux pouvant être fermés comme les saunas et hammams dans les Spa… Le port du masque reste obligatoire dans tous les espaces publics. Les descentes à terre resteront uniquement possibles via des excursions proposées et commercialisées par les compagnies.

Pour l’heure, quatre compagnies ont prévu de reprendre des croisières en France cet été : Costa, MSC, CroisiEurope et Ponant. Les mois qui viennent seront en tous cas décisifs pour l’industrie de la croisière, à l’arrêt quasi-complet depuis plus d’un an et qui a perdu des dizaines de milliards de dollars depuis le début de la crise.

[Avec Mer et Marine]

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY