Emirates : Une initiative intéressante pour le transport aérien

Une fois que le Covid19 sera moins actif, les passagers auront pendant un certain temps, une appréhension en prenant un vol ou en étant hébergés dans un hôtel. Il parait évident que les clients vont vouloir connaître les mesures prises par les acteurs du tourisme afin d’éviter d’être infectés. Emirates a pris une mesure assez radicale !

Des tests rapides avant le départ

Emirates aurait mis en place un test sanguin avant l’embarquement des passagers. Les résultats de ce test sanguin, seraient disponibles en 10 minutes.

Les tests ne sont pas encore disponibles pour une utilisation généralisée, mais le processus offre un exemple de ce qui peut être fait pour aider à relancer le voyage alors que le monde tente de contenir la pandémie.

Un vol entre Dubaï et Tunis

Les passagers d’un vol à destination de la Tunisie ont subi un test sanguin réalisé par la « Dubai Health Authority », a indiqué la compagnie aérienne dans un communiqué. Emirates affirme travailler à augmenter les capacités de test et à l’étendre à d’autres vols.

La compagnie aérienne indique que ces tests pourraient également être utilisés pour confirmer les passagers d’Emirates voyageant vers des pays qui nécessitent des certificats de test COVID-19.

Les passagers sont tenus de porter des masques

Les tests accompagnent d’autres changements sur Emirates. Les passagers sont désormais tenus de porter des masques lors de l’embarquement du vol.

Fini les magazines en vol ! Par ailleurs, les bagages à main ne seraient pas autorisés …à l’exception de petits articles comme les sacs à main et les porte-documents.

Les tests sérologiques sont-ils réellement efficaces ?

Ces dernières semaines, on a assisté (notamment en France) à un affrontement entre spécialistes sur l’efficacité des médicaments qui pourraient contrer le Covid19.

Le fameux traitement proposé par le Professeur Raoult à Marseille : l’hydroxychloroquine, mais aussi l’azithromycine, comme médicaments préventifs est contesté par une partie du corps médical.

On ne saura peut-être jamais la vérité tant le débat est confus et les intérêts pharmaceutiques bien présents. Même le test sérologique ne serait pas la panacée.

Dans tous les cas, il va falloir trouver des solutions pour rassurer les futurs voyageurs.

 



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY