Emirates contre-attaque!

La semaine dernière, Lufthansa et Air France – KLM ont écrit à la Commission européenne pour dénoncer les pratiques jugées déloyales des compagnies du Golfe et réclamer des sanctions. Emirates a répondu sine die.

Dans un courrier commun, les deux compagnies avaient écrit à Violeta Bulc, la Commissaire européenne aux Transports, pour lui demander de préciser les pratiques anticoncurrentielles et prévoir une limitation des droits de trafic pour sanctionner les compagnies contrevenantes, les compagnies du Golfe notamment.

« Le développement incroyablement rapide des compagnies du Golfe en Europe depuis plus de dix ans a sérieusement affecté les réseaux européens », ont écrit Air France et Lufthansa. Pour les deux compagnies, « Ne pas agir serait une vision à court terme: les avantages à court terme pour les consommateurs européens sous la forme de tarifs plus bas ne dureraient que le temps que les compagnies européennes soient largement chassés du marché. »

Les compagnies européennes ont augmenté leurs capacités sur l’Asie

Ce lundi, le porte-parole d’Emirates répond aux accusations d’Air France-KLM et Lufthansa. Il indique « Il est déconcertant de voir deux des plus grandes compagnies aériennes européennes dire que les transporteurs du Golfe ont conduit à une contraction de leurs services asiatiques quand c’est le contraire ».

Selon lui, « Les données de l’OAG (Official Airline Guide) montrent qu’entre 2007 et 2017, les six transporteurs européens ont réellement augmenté leurs capacités entre l’Europe et l’Asie en termes de sièges (17%) et de fréquences de vol (6%) ». Il conclut, « Nous avons réfuté maintes fois les allégations de subventions et démontré que nous opérons sur des bases entièrement commerciales ».

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY