Elles ne font pas un métier facile…

« Attachez vos ceintures ! Les confidences d’une hôtesse de l’air » est un recueil de 110 anecdotes vécues ou collectées par l’auteure auprès de ses collègues. Elles sont toutes plus incroyables les unes que les autres. Mais toutes sont vraies. On vous en a sélectionné 5 extraits… à savourer sans modération !

Délit de faciès…

Je ne comprends pas. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour être aimable avec la dame du dernier rang. Pendant tout le repas, à chaque fois que je lui proposais quelque chose, elle restait figée, regardant sa tablette en articulant péniblement un mot sur deux pour me dire qu’elle désirait manger. Cela ne m’était encore jamais arrivé. Je suis d’un naturel souriant, très enthousiaste et, en général, par un effet miroir quasi systématique, les passagers me renvoient cette bonne humeur.

Mais là, je me trouve face à un mur, on dirait qu’elle refuse de me parler, pour une raison que j’ignore. Je sens même que je l’énerve et qu’elle contient sa colère envers moi ! Pendant la garde, à la recherche de conseils, je me confie à mon chef de cabine: qu’est ce que j’ai fait, ou pas ?

Dans un sourire, il me répond : « Tu parles de la dame au dernier rang ? Tu n’y es pour rien, elle est venue me voir pour me demander de te changer de zone de service, et quand j’ai voulu en connaître la raison, elle m’a répondu que tu étais le sosie de la maîtresse de son mari ! » 

(Stéphanie, hôtesse sur un Los Angeles/Paris)

La Classe !

Je passe dans les rangs, d’un client à l’autre, pour vendre des produits en duty free en cabine business. Un passager d’un certain âge et très distingué me dit : « Madame, je souhaite acheter un parfum dans les ventes hors taxe. »

Moi : « Bien sûr Monsieur, lequel ? »

Lui (avec un regard coquin) : « La vie est belle » ! Mon ex-petite amie voyage juste derrière en classe économique, je souhaite lui offrir ce parfum afin qu’elle sache comment je vais depuis qu’elle m’a quitté. »

(Leslie, hôtesse sur un Cotonou/Paris)

Beaucoup moins classe !

J’ai cru m’étouffer ce matin quand j’étais affairée à préparer mon matériel pour servir le petit-déjeuner. Le vol de nuit avait été très calme, le silence avait été parfois entrecoupé d’éclats de rires de passagers regardant un film sûrement très drôle, oubliant qu’ils n’étaient pas tout seuls… A part ça, rien à dire.

Tout en préparant mon mon matériel, j’observais les passagers… Une femme était assise parmi les autres passagers. Beaucoup somnolaient, d’autres parlaient à voix basse ou regardaient une vidéo sur l’écran. Quelques-uns étaient perdus dans leurs pensées, sans doute sous le charme de la beauté du spectacle offert au travers du hublot par l’apparition du soleil naissant. Mais pas elle… Oubliant qu’elle avait des écouteurs sur les oreilles et que, par conséquent, on s’exprime hyper fort, elle a dit, enfin, elle a plutôt HURLÉ ! à son mari : « Arrête de me toucher la chatte, je regarde un film ! »

(Jeanne, hôtesse sur un Montréal/Paris)

La preuve en direct live !

Alors que je suis en train de collecter les anecdotes de mes collègues pour la rédaction du tome 1 d’Attachez vos ceintures… Décollage immédiat !, je raconte à mon chef de cabine principal du jour que j’ai en stock des tonnes d’anecdotes à caractère sexuel. Il semble très surpris et me répond qu’il n’a jamais rien vu à bord, en presque 30 ans de carrière de navigant, que je dois certainement en rajouter pour donner un côté sensationnel à mon livre. 

Au même moment, je tourne légèrement la tête, le regard happé par un mouvement insolite en cabine business, et là, je vois au dernier rang une dame assise à califourchon, allant et venant sur un monsieur, à peine protégée par une fine couverture. Le chef de cabine principal n’en croyait pas ses yeux !

(Isabelle Tronquet, hôtesse sur un Paris/Mexico)

Retour vers le futur 

Un passager fort désagréable entre dans l’avion sans dire bonjour, tend sa carte d’embarquement, me détaille de haut en bas et me demande sur un ton suffisant : « Je suppose que vous n’avez pas le journal d’hier ? »

Moi : « Tenez Monsieur, voici le journal d’aujourd’hui, vous le lirez demain ! »

++++++

« Attachez vos ceintures ! Les confidences d’une hôtesse de l’air »

Isabelle Tronquet

Éditions de l’Oppotun

Prix : 9,90 €

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY