Elle pète trop dans l’avion… elle est virée !

Un vol Transavia assurant la liaison Dubaï-Amsterdam a dû faire un atterrissage d’urgence en Autriche suite aux pets malodorants et répétés d’une passagère. Elle a été débarquée ainsi que sa famille à Vienne…

Malgré les plaintes de plusieurs passagers au bord du malaise tant ses pets étaient déflagrateurs et nauséabonds, celle-ci, vraisemblablement malade, n’a pu s’empêcher de lâcher des vents pendant une grande partie du trajet. Le personnel de bord lui a également demandé d’arrêter. Pas simple quand ça gargouille dans l’estomac et que le gaz part…

Atterrissage d’urgence à Vienne

Et alors qu’une douce odeur d’œuf pourri commençait à envahir tout l’habitacle (c’est dire si ça devait « fouetter »), ce sont tous les passagers du vol qui se sont plaints… à tel point que le pilote a dû s’en mêler rapporte le journal De Telegraaf

Il a fait une annonce dans l’intercom puis a entrepris en urgence la descente (plein gaz lui aussi – difficile d’y résister) vers Vienne. A l’arrivée, la police et la sécurité autrichiennes sont montés à bord et ont débarqué la passagère « délétère », ainsi que les personnes qui l’accompagnaient. (voir la courte vidéo ci-dessous).

Les deux Néerlandaises se sont dites humiliées et veulent porter plainte… En attendant, elles sont désormais interdites de vol à bord de la compagnie Transavia… Faute d’atmosphère ambiante ?

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY