Easyjet en zone de turbulences

L’action en bourse effectue un plongeon – la compagnie tire un bilan des perturbations de mai et juin, période qualifiée d’« extrêmement difficiles ». Le vote du Royaume-Uni sur la sortie de l’UE n’est pas sans conséquences pour Easyjet. La low-cost s’attend à une période d’incertitude cet été, tant du côté commercial que du côté des clients.

« En conséquence, le revenu par siège du 2eme semestre, à taux de change constant, devrait connaitre une baisse en pourcentage à 1 chiffre moyen en comparaison au 2ème semestre 2015.», peut-on lire dans un communiqué. De plus, les fluctuations de prix du carburant et du taux de change devraient entrainer une augmentation de £25 millions « de coûts additionnels cette année par rapport aux prévisions annoncées en milieu d’année ». Par rapport à son cours juste avant le référendum britannique sur l’UE, l’action d’Easyjet a plongé de près d’un tiers. Actuellement, elle est en-dessous du seuil des £10.

Mais la compagnie reconnaît sortir d’un troisième trimestre, principalement en mai et en juin, aux conditions d’opérations « extrêmement difficiles ». En effet: 1’061 annulations ont été enregistrées en raison d’un nombre important de perturbations dont l’impact des grèves en continu des contrôleurs aériens français, des problèmes de pistes et congestion de l’aéroport de Londres-Gatwick, une météo difficile et des annulations induites à travers le réseau de la compagnie. « Ces incidents auxquels s’ajoute la tragédie d’Egyptair ont provoqué une baisse de la demande des consommateurs et des revenus. »

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY