Du vin dans du carton, du carton dans les avions

Les antivaccins ont comme argument qu’ils ne savent pas ce qu’il y a dedans. On a beau leur dire que c’est pareil pour les hamburgers, les saucisses à hot-dog, les kebabs, sans même parler d’autres produits qu’ils utilisent tous les jours, comme les shampooings ou les dentifrices, la margarine et les jus en boîte, et la liste est très longue.

On vient de rajouter un produit qui, perso, me fait hurler : du vin rouge conditionné dans une bouteille en carton ! On nous dit que la bouteille est composée de 94% de carton. Mais la question est : de quoi sont composés les 6% restants ? Parce que ce carton, il faut évidemment le rendre imperméable, imputrescible, inodore… Je ne vous dit pas la quantité de produits chimiques pour arriver à cela !

Surtout, ce qu’il y a de criminel dans cette offre, c’est qu’elle nous prive du PLAISIR ! On ne peut même plus voir la couleur du vin avant de l’avoir acheté et ouvert. Et puis on me dira ce qu’on voudra, le goût ne sera jamais le même, et le plaisir encore moins.

On a déjà construit des meubles en carton : c’est une idée autrement bonne, surtout pour des jeunes qui n’ont pas trop mes moyens. Il paraît même que Michaël O’Leary aurait demandé à Boeing, son fournisseur exclusif, d’étudier la possibilité de sièges en carton dans les avions. Vous verrez qu’on y viendra : gain de poids très substantiel ! Et je suis sûr que cette idée de bouteille en carton a déjà attiré son regard.

Tout cela est très bien, mais en matière d’écologie, ce qui est bien pour les uns est mauvais pour les autres. Pour produire du carton, il faut des arbres ! C’est comme pour les batteries électriques : il faut des métaux lourds pour les produire, et de l’énergie pour les remplir ; mais pas de l’énergie nucléaire, la seule qui soit propre…

Celui qui arrivera à résoudre de telles équations fera un carton, et ce ne sera pas en vain.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY