Du rififi dans le ciel allemand

Les compagnies allemandes sont furieuses depuis que Niki Lauda, l’ancien coureur automobile, a signé un accord avec Ryanair. Laudamotion va récupérer les appareils loués à Eurowings et bénéficier d’un aide importante de la grande low-cost irlandaise. Le groupe Lufthansa et Thomas Cook n’avaient pas prévu cette nouvelle concurrence…

Niki Lauda avait récupéré Niki Airlines

La compagnie aérienne Niki avait été rachetée en 2011 par Air Berlin avant son dépôt de bilan en 2017. Lufthansa avait été écartée ayant déjà repris une part importante d’Air Berlin. C’est le groupe IAG (BA – IB…) qui avait été sélectionné pour reprendre la compagnie autrichienne.

Finalement deux tribunaux avaient décidé que la procédure d’insolvabilité devait être transférée d’Allemagne vers Autriche. L’offre de la nouvelle compagnie de Niki Lauda (Laudamotion) a été considérée par les créanciers comme la meilleure offre. Le coureur automobile récupérait donc la compagnie aérienne qu’il avait fondée en 2003.

Laudamotion avait immédiatement été sollicitée

Niki Lauda avait indiqué qu’il chercherait à travailler avec un partenaire d’exploitation tel que Thomas Cook pour des fonctions précédemment fournies par Air Berlin, telles que la vente de billets, la planification des équipages et le marketing. Thomas Cook n’avait pas répondu immédiatement aux sollicitations. Un évènement inattendu allait donner d’autres ailes à Laudamotion …

Laudamotion faisait affaire avec Ryanair

La décision de Lauda Lauda a créé une surprise. Il a annoncé sa décision de vendre une participation de 25% de Laudamotion à Ryanair. La low-cost irlandaise va accroitre sa participation à hauteur de 75%.

Ryanair prévoit d’investir environ 50 millions d’euros pour la participation prévue de 75% dans la compagnie aérienne et apportera une contribution supplémentaire de 50 millions d’euros pour les coûts de fonctionnement la première année.

Elle fournira également 6 avions de location avec équipage pour permettre à Laudamotion de voler avec 21 avions cet été. Ryanair fournira également un soutien financier et logistique.

21 Airbus dès Juin 2018 pour Laudamotion

A partir du 21 juin prochain, Laudamotion disposera donc de 21 appareils contre dix aujourd’hui. Eurowings va devoir rendre les 8 airbus actuellement loués avec équipage à Eurowings. Mais, ce sont surtout les slots de Laudamotion qui vont faire la différence.

Des appareils vont être basés à Vienne, à Berlin, à Düsseldorf, à Zurich, à Cologne, Francfort, Munich … Au total, 65 axes seront proposés entre 44 aéroports, dont Bâle-Mulhouse. Les nouvelles lignes seront disponibles sur les sites de Laudamotion et Ryanair.

Thomas Cook bloque les réservations de Laudamotion

Thomas Cook Allemagne a cessé de prendre des réservations pour les vols Laudamotion en réponse à l’acquisition par Ryanair d’une participation dans le transporteur autrichien.

Le deuxième tour-opérateur allemand craint apparemment que les vols de Laudamotion ne fonctionnent pas comme prévu cet été. C’est surtout le fait que Ryanair arrive en tant qu’investisseur et partenaire stratégique. Condor, la compagnie aérienne de Thomas Cook, doit trouver d’autres alternatives.

Il est évident que Ryanair va soutenir son nouveau partenaire pour « chatouiller » les compagnies aériennes du groupe Lufthansa. Les allemands n’avaient pas prévu cette nouvelle compétition ! Les clients vont être heureux de pouvoir choisir …

Print Friendly, PDF & Email
Facebook
Twitter
LinkedIn

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY