Du devoir d’informer

Donner de l’information, pour un journaliste indépendant, est une possibilité, ou une prérogative. Mais ce n’est pas un devoir. En revanche, dès que l’on est payé par une institution publique, bien informer est un devoir. Et parmi ceux qui ont le devoir d’informer, il y a certainement les « Offices de tourisme ».

Pourquoi vous parler de ça ? Parce que pour la première fois j’ai voulu, ce week-end, vivre les Fêtes de Wallonie à Namur. Les autres années, je me reposais de mon travail. J’achète donc un journal namurois vendredi dernier, espérant y trouver le programme. Mais rien. Je vais alors sur internet (lorsque ma femme vivait, je n’avais pas besoin d’internet puisqu’elle savait tout). Je tape « Fêtes de Wallonie 2021 », et là je trouve l’agenda des beuveries et autres soirées qui ne m’intéressaient pas du tout.

Lundi, le « jour des Namurois », je me rends chez ma sœur qui habite la ville, je me plains de n’avoir pas pu trouver un programme des activités, et elle me tend la brochure « Namur Magazine » N° 117, où je trouve, à la page 15, ce que je cherchais.

J’en conclus que pour être fixé sur les activités lors des Fêtes de Wallonie à Namur, il faut impérativement être Namurois. C’est peut-être « fait exprès » pour éviter la venue d’une foule par ces temps de pandémie. Dans ce cas, je m’incline devant cette obligation.

Mais je crois plutôt qu’il y a un vrai manque d’information. Étant sur place samedi en fin d’après-midi, j’ai vu la fin d’un beau combat d’échasseurs sur la nouvelle place du Grognon, suivi par une joute amicale entre jeunes filles, qui tapaient ferme !

Il restait quelques tambours et des dames en costume traditionnel. Je replonge dans « Namur Magazine » : ce n’était pas mentionné. Seules les activités sur la place St-Aubin étaient répertoriées, alors que ce Grognon, nouveau symbole de la réunion des deux cités de Namur et de Jambes, était noir de monde.

C’est dommage que l’Office de Tourisme de la ville n’ait pas mieux informé et les Namurois et les visiteurs venus d’ailleurs. Il n’a pas bien fait son devoir. S’il me lit, il va rouspéter, tenter de prouver tout ce qui a été fait… Mais moi, j’étais un visiteur lambda, et j’ai été déçu.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY