Drôme: artisanat unique et les petits plus du territoire

Je vous propose dans mes prochaines lettres de vous faire découvrir des artisans au savoir-faire remarquable, unique, et d’y associer à chaque fois un restaurant de qualité, un hébergement de charme et une expérience insolite sur le même territoire.

Pour commencer, je vous emmène en Drôme provençale, à Nyons, au pays des oliviers et des lavandes… En oubliant que nous sommes en février, on entendrait presque les cigales !

La Scourtinerie à Nyons

La Scourtinerie, dernière manufacture de Scourtins de provence, est toujours dans les mains de la famille Fert depuis sa fondation en 1882. En deux mots, le scourtin est un filtre, résistant et imputrescible, destiné à la fabrication traditionnelle de l’huile d’olive.

Toutes les anciennes machines, toujours en fonctionnement, ont été inventées par l’arrière-grand-père, Ferdinand. De cet atelier d’un autre siècle, se dégage une atmosphère unique et tellement authentique !

En 1956, suite au gel des oliviers, pour maintenir l’activité, une réorientation de la production a été judicieusement pensée : utiliser ces scourtins, tissés en fibre de coco, en paillassons et leur ajouter des couleurs. En 1958, le film de Jacques Tati « Mon oncle » leur a donné une visibilité, un beau succès !

Ils trouvent désormais leur place dans les belles boutiques de décoration en tapis d’intérieur, tapis de bain, dessous de plats ou sets de table, et en 17 couleurs.

La visite des ateliers, pour connaître toutes les « ficelles » de la fabrication, de la teinture, à la mise en bobine, puis le passage dans les « métiers à tisser » est ouverte au public pendant les heures de fabrication.

En dehors de ces heures, le Musée de la Scourtinerie, ouvert en 2013, raconte la saga familiale et permet aux visiteurs de découvrir cette fabrication unique.

En 2019, une nouvelle invention « Les Ombrières » est venue étendre la gamme : des voiles d’ombrage et des brises-vues, qui protègent du soleil, tout en laissant passer l’air chaud.
L’aventure familiale continue…

La Scourtinerie – Arnaud Fert et sa sœur Frédérique Villeneuve (et les enfants)
36, La Maladrerie – 26110 Nyons – Tél. 04 75 26 33 52
contact@scourtinerie.com / www.scourtinerie.com/ www.ombrieres.com/


Les petits plus du territoire 

Où dormir : La Maison de maître Des Sens, chez Nanette Brouwer et Christon Tap. Une demeure chargée en histoire, avec un charmant jardin donnant sur les rives de l’Eygues.
3 appartements, 1 chambre.
24 rue des Bas Bourgs – 26110 Nyons  – Tél. 04 75 27 19 66
contact@dessens-nyons.comwww.dessens-nyons.com/

Où manger : Le Verre à soie
12 place des Arcades – 26110 Nyons  – Tél. 04 75 26 15 18
Le mariage franco-asiatique d’un sommelier et d’une cuisinière, à découvrir !

Escapade originale :
Youpi Tours
En Dyane 6 de 1979 au look vintage (3 places) ou en van 7 places, partez avec Coco pour des moments de convivialité, découverte et gourmandise. https://youpitours.fr/

2CV-o’live
Quant à Karl, c’est en 2 CV qu’il vous propose ses balades culturelles, de 30 min à 3h à travers la campagne drômoise. www.2cvolive.fr



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY