C’est un vieux rêve qu’Eric Domb, fondateur et patron de Pairi Daiza (ex-Paradisio), concrétisera l’an prochain : les hôtes du parc pourront passer une nuit « en situation », au milieu des milliers d’animaux qui peuplent ce site à la fois zoologique et botanique unique en Belgique.

300 millions d’investissements

Comme Eric Domb l’a récemment révélé dans les colonnes de Sudpresse, une impressionnante enveloppe de quelque 300 millions EUR va être engagée, outre la création de nouveaux univers comme la très attendue « Terre du froid », pour créer des types d’hébergement tout à fait originaux au plein cœur du parc animalier.

Un concept vraiment nouveau

Celui qui choisira l’aventure nocturne à Pairi Daiza vivra, l’assure Eric Domb, une « expérience magique ». Ainsi, le visiteur pourra être hébergé, plongé dans le grand nord canadien, dans une cabane –certes tout confort- des indiens pêcheurs du Pacifique comme on pouvait en trouver au 19ème siècle aux abords de Vancouver. Ou, s’il préfère une autre ambiance, Pairi Daiza mettra aussi à disposition une dizaine de maisons de hobbit construites sous terre avec une baie vitrée pour approcher au plus près la vie des animaux de ces contrées.

Des hébergements pour 2.000 personnes !

A terme d’ici cinq ans, le parc animalier offrira près de 500 logements et cela, insiste Eric Domb, sur son seul périmètre de quelque 130 Ha qui constituent aujourd’hui le foncier de Pairi Daiza. En vitesse de croisière, près de 2.000 personnes pourront être hébergées chaque nuit dans le parc, dans des « conditions de vie » tout-à-fait exceptionnelles. Ainsi le matin et avant les visiteurs d’un jour, les hôtes pourront accompagner les soigneurs pour approcher au plus près et nourrir les animaux auprès desquels ils auront passé la nuit.

Les premiers hôtes nocturnes de Pairi Daiza sont attendus au printemps 2019, année où le parc hennuyer fêtera déjà son quart de siècle !

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY