Deux pilotes qui vont coûter cher à Air Transat

Deux pilotes d’Air Transat avaient été arrêtés en Grande Bretagne sur des soupçons d’ivresse, il y a environ une semaine. Boire ou voler, il faut choisir. En attendant, la compagnie doit indemniser les passagers du vol largement retardé.

Les pilotes ont été arrêtés et sont en attente d’un jugement

Les deux pilotes venant de l’état d’Ontario restent emprisonnés en Écosse pour s’être préparé à piloter un avion commercial, à travers l’Atlantique, alors qu’ils étaient passablement alcoolisés. Ils s’apprêtaient à décoller pour Toronto. Ils ont été placés en détention provisoire après une audience au tribunal proche de l’aéroport de Glasgow.

air transat flickrLes pilotes ont été accusés d’un comportement menaçant ou abusif et l’exécution d’une fonction dans laquelle ils doivent s’abstenir de boissons alcoolisées au moins huit heures avant le décollage. Le vol a été laissé sur le tarmac une nuit. Les passagers ont pu repartir avec d’autres pilotes et sont arrivés à Toronto le mardi.

Air Transat ne commente pas mais la compagnie va indemniser les passagers

Air Transat ne peut commenter une affaire instruite dans un tribunal. Cependant, la compagnie aérienne a suspendu les deux pilotes. Par ailleurs, le président d’Air Transat affirme que sa compagnie va compenser tous les passagers qui étaient sur ce vol …conformément à la réglementation européenne en vigueur.

Les règles de l’Union européenne prévoient qu’un passager a droit à 600 euros en cas d’annulation d’un vol de plus de 3.500 kilomètres. La note va être salée pour Air Transat et il n’est pas certain que les deux pilotes retrouvent leurs sièges à la sortie de prison.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY