Détente pour l’Italie dès la mi-mai

© Moshe Harosh - Pixabay

Le premier ministre italien Mario Draghi veut relancer la machine touristique dont les recettes manquent cruellement à son pays. L’Italie va ainsi rouvrir ses frontières aux touristes internationaux, comme il l’a expliqué dans une conférence vidéo à l’occasion du G20. La saison estivale devrait ainsi débuter dès le 15 mai déjà – le décret actuellement en vigueur reste valable jusqu’à cette date.

Passeport vert national

Ainsi, dès la mi-mai, l’obligation de quarantaine de cinq jours est supprimée dès lors que les voyageurs présentent un test négatif (antigénique ou PCR) de 48 heures ou moins. La circulation peut se faire librement dans les régions de couleur «jaune».

Les personnes vaccinées ou ayant été infectées, puis guéries se verront attribuer un passeport vert national et pourront accéder à tout le pays, y compris les zones de couleur orange ou rouge. Ce passeport temporaire devrait être valable jusqu’à la mi-juin, le temps pour l’Union européenne de présenter son passeport Covid.

L’OFSP montre également des signes d’allègement vis-à-vis de l’Italie, puisque les trois régions d’Émilie-Romagne, du Frioul-Julie Vénétie et de la Toscane ne figurent plus sur la liste dès ce jeudi 6 mai 2021. Toutefois, dès le 17 mai, la région de la Basilicate fera son entrée sur cette même liste.

Le tourisme très fortement touché

L’an dernier, l’Italie n’a dénombré que 25,53 millions de touristes étrangers, contre 65,02 millions en 2019. Cela représente un effondrement de plus de 60%. Du côté du tiroir-caisse, le manque se fait aussi sentir et les recettes ont chuté dans une proportion similaire. Pour 2020, elles se montent à €17,45 milliards, soit un manque à gagner de €26,85 milliards en comparaison avec l’année précédente.

Réduction du couvre-feu

Le couvre-feu, actuellement en vigueur de 22h à 5h devrait être assoupli et ne débuter qu’à 23h ou minuit. Le service du soir dans les restaurants devrait être à nouveau autorisé. Pour l’heure, une inconnue subsiste quant à la possibilité de réouverture des espaces intérieur des restaurants. Mario Draghi veut cependant permettre à cette industrie de redémarrer aussi vite que possible.

A cela s’ajoute l’ambitieux projet de vacciner les petites îles de vacances italiennes. L’archipel toscan autour de l’île d’Elbe, les îles de Capri et d’Ischia dans le golfe de Naples et les îles siciliennes de Lampedusa et de Linosa bénéficieront d’assouplissements supplémentaires.

(CD)



Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY